Vos réactions aux résultats du concours de Radio Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Ce sont les résultats du récent concours de Radio Prague qui sont le thème fréquent des lettres et courriels que nous avons reçus de votre part ces derniers temps. Nous vous remercions tous de votre participation à ce concours sur le sport tchèque, car vos réponses ont révélé un intérêt profond et une connaissance considérable des performances des sportifs tchèques.

Voici d’abord la lettre de M. Jacques Augustin de France, un des gagnants du récent concours de Radio Prague. Il écrit:

«Quelle joie, quel enthousiasme en recevant le merveilleux petit poste de radio à l’ancienne, comme je les aime tant, comme prix au concours sur le sport tchèque qui aura été d’abord l’occasion de participer et de gagner ensuite. Certes, j’y croyais un peu mais n’espérais pas tant. Avant de poursuivre, je suis heureux que le vainqueur l’ait emporté en plébiscitant Emil Zatopek qui reste pour votre auditeur un prodige exceptionnel du sport mondial et tchèque et dont j’entendis parler à l’âge de six ans grâce à mes parents et grands-parents. J’appris alors qu’il était surnommé la locomotive. Actuellement, je continue d’écouter Radio Prague sur ondes courtes et ai le plaisir de vous adresser quinze rapports d’écoute qui, je l’espère, seront utiles à votre équipe francophone ainsi qu’à vos services techniques. Et s’il se révèlent être corrects, je serais très heureux de recevoir trois cartes QSL de Radio Prague comme vérification dont, pourquoi pas, une autre du si légendaire Emil Zátopek. Comme émission récente, j’ai suivi avec grand intérêt, la visite du Premier ministre Mirek Topolanek en France pour rendre un vibrant hommage, plus que mérité, aux soldats tchécoslovaques y ayant combattu pendant la guerre. C’était émouvant à écouter sur votre antenne. Ma question me fera rester dans le domaine du sport pour savoir si beaucoup de footballeurs tchèques évoluent dans des championnats étrangers, particulièrement en Italie, en Espagne, en Angleterre. L’argent est-il le mot clé ou la raison du jeu l’emporterait-elle encore en 2008 pour faire preuve de naïveté?»

Hélas, cher auditeur, beaucoup de footballeurs de l’équipe nationale tchèque jouent dans des clubs étrangers, donc aussi en Italie, en Espagne, en Angleterre et en Allemagne. Il est évident que l’argent y joue un grand rôle parce que ces footballeurs sont rémunérés d’une manière qui nous fait rêver. Mais pour être juste, il faut dire que leurs engagements internationaux permettent à ces sportifs aussi de jouer dans d’excellentes équipes un football de très grande qualité. L’argent n’est donc sans doute pas le seul motif des engagements des footballeurs tchèques à l’étranger.


Le concours de Radio Prague est également le sujet de la lettre suivante : « Bonjour à toutes et à tous chers amis de la rédaction française de Radio Prague, nous écrivent Frédérique et Hervé Brien de Talence en France. C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons pris connaissance des résultats du concours 2008 de Radio Prague. Toutes nos félicitations au grand vainqueur Jörg Teuschl pour sa très belle histoire sur Emil Zátopek, sûrement le plus grand athlète tchécoslovaque (ou tchèque) à ce jour. Nous avons découvert sur votre site Internet, qu’Emil avait été le plus souvent choisi et évoqué par les finalistes de chacune des rédactions. Son nom est gravé à jamais dans l’histoire de l’athlétisme et de votre pays, et la légende de la « Locomotive de Prague » n’est pas prête de s’arrêter. Merci encore pour ce concours qui nous a permis de nous rapprocher un peu plus de la République Tchèque et de votre histoire, et à l’année prochaine. Sincères amitiés radiophoniques et tchécophiles.»


Une lettre nous est venue de très, très loin. Parmi les auditeurs de Radio Prague il y a également M. Philippe Obre de la Côte d’Ivoire. Il nous écrit : « Je suis heureux de vous entendre depuis la CÔTE D’IVOIRE, mon beau pays et singulièrement de Grand-Bassam ma ville natale et aussi mon refuge. Je constate avec joie surtout et avec beaucoup d’émotion que de nouvelles voix ont fait leur entrée à la rédaction française, j’en suis heureux. Cependant l’avancée de la technologie ne devrait pas constituer un frein à l’excellence des rapports que naguère vous entreteniez avec les auditeurs en leurs envoyant systématiquement à chaque saison la grille des programmes. En Afrique, le web n’est pas accessible à tous. La crise que nous vivons m’a sérieusement affecté et surtout désorganisé. Par moment, je me perds et votre radio devrait me procurer du plaisir en l’écoutant. Hélas je ne sais ou vous trouver faute de grille sous les yeux. »

M. Obre, merci de votre lettre et merci surtout de l’intérêt que vous portez à notre radio. Nous vous promettons de vous envoyer, le plus tôt possible, la grille de nos programme afin que vous puissiez mieux capter nos émissions.


«Mes amis, lisons-nous dans la lettre de M. Laarach Abdelghani du Maroc, je regrette beaucoup la fermeture du service arabe des émissions internationales de Radio Prague. Dès cette fermeture, je ne suis pas du tout informé de ce qui se passe en République tchèque. Je vous demande donc de bien vouloir procéder à la réouverture du service arabe et je vous remercie d'avance.»

Les émissions en langue arabe de Radio Prague ont été supprimées juste après la Révolution de velours, c’est-à-dire après la chute du communisme. En 1990, Radio Prague a subi de grand changements et ses effectifs ont été considérablement réduits. Des huit rédactions cinq sont restées. Les émissions en arabe, en italien et en portugais destinée à l’Amérique Latine ont été supprimées. Sur 360 employés de Radio Prague, il n’est resté qu’un peu plus de 50. En 1993 les émissions vers l’étranger sont devenues une station autonome de la Radio publique tchèque. Par la suite, les émissions en langue russe ont été ajoutées. Actuellement rien, ne signale qu’il y aurait une tendance à la réouverture des rédactions supprimées, dont celle émettant en arabe.


«Chers Amis, nous écrit notre auditeur Philippe Marsan de France, merci pour l'envoi du récepteur AM/FM reçu ce jour consécutif au résultat du concours de Radio Prague 2008....C'est très gentil à vous, cela m'a fait plaisir.» Et le même auditeur nous demande dans un autre courriel : «La télévision française a présenté le nouveau train français à grande vitesse "AGV". Les essais se passent en Tchéquie ? En savez vous un peu plus?»

Oui, cher ami de Radio Prague, et nous en avons informé nos auditeurs dans nos émissions. Le train ultrasophistiqué du groupe français Alstrom AGV (Automotrice Grande Vitesse) est testé sur le circuit d’essais à Cerhenice près de Velim en République tchèque. Le train a récemment battu le record sur rail à 574,8 kilomètres. Il est testé en République tchèque parce que le circuit de Cerhenice est le seul en Europe sur lequel peuvent être réalisés des essais à 200 km/h. Pour en savoir plus nous vous prions de vous connecter à notre site Internet http://radio.cz/fr/article/106283, ou vous retrouverez un article d’Alexis Rosenzweig à ce sujet.


Et c’est tout pour aujourd’hui. Nous vous souhaitons à tous de belles vacances et espérons que vous continuerez à nous écouter même pendant les mois d’été. Et si vous nous envoyez une carte postale de l’endroit où vous passez vos vacances, cela nous fera un grand plaisir. Amusez-vous bien et n’oubliez pas que Radio Prague émet pour vous.