Vrani Skala

Vraní skála, photo: Miloš Turek
0:00
/
0:00

Des forêts profondes qui semblent impénétrables, sillonnées par de charmants sentiers, des clairières et des endroits sombres recouverts de mousse fraîche, telle est la région de Krivoklatsko, située en Bohême centrale à l'ouest de Prague et dominée par le château Krivoklat. Au cours d'une promenade, il est fort possible de tomber sur des rochers en silex noir surgissant à l'inattendu entre les arbres. Le complexe s'étend sur un kilomètre et le point le plus élevé s'appelle Vrani Skala, ce qui veut dire Rocher de la corneille. Bien évidemment, nous avons une petite légende en réserve pour vous, chers auditeurs. C'est une histoire très ancienne que peu de gens connaissent et qui s'est passée il y a une dizaine de siècles.

Vraní skála, photo: Miloš Turek
Il y a longtemps, très longtemps, que la région de Krivoklatsko était hantée par un chien-loup qui se baladait la nuit à travers les forêts. Soit il déchiquetait ses victimes ou alors il les poursuivait en les dirigeant vers Vrani Skala, où il les faisait reculer jusqu'au bord et les poussait de ses pattes pour les faire tomber et s'écraser au bas des rochers. A chaque fois qu'on le poursuivait, l'animal disparaissait. En ces temps, vivait dans un village près de la forêt une belle jeune femme aux cheveux auburn et aux yeux verts avec son mari. Elle s'appelait Farina. Les gens la trouvaient bizarre et l'évitaient. Elle parlait peu, avait un regard étrange et on la savait en parfaite communion avec la nature. Mais son mari, bel homme, l'adorait. Pourtant, il ressentait parfois une oppression, un malaise, en sa présence. Un jour, il se réveilla au milieu de la nuit et s'aperçut que Farina n'était pas à ses côtés. Le matin venu, il lui demanda où elle était passée. Elle lui répondit qu'elle avait eu trop chaud et qu'elle était sortie dans le jardin. Le mari trouva cela être une bonne réponse car c'était en plein mois de juillet et il faisait vraiment très chaud. Tout de même intrigué, la nuit suivante, il fit semblant de dormir et surveilla discrètement sa femme.

Peu après minuit, Farina se leva et sortit. Son mari se leva également et la suivit silencieusement. Farina se dirigea vers la forêt. C'était justement la pleine lune et on y voyait comme en plein jour. Arrivée à la hauteur des premiers arbres, Farina secoua sa chevelure auburn et se métamorphosa en un grand chien-loup. Le sang du pauvre homme se glaça. Il comprit que sa femme adorée était le mal incarné. Mais avant qu'il ne puisse réagir le chien se tourna vers lui, grogna, se lécha les babines et se lança à sa poursuite. Le pauvre mari prit ses jambes à son cou pour échapper aux terribles crocs acérés. Il savait bien que le chien-loup l'emmenait vers Vrani Skala. Arrivé à l'endroit, il grimpa sur les rochers et une fois au sommet il se retourna. Il vit alors l'horrible bête se préparer au saut fatal pour le pousser. Ne voulant guère mourir d'une mort atroce, il se mit à prier. Soudain, il se mit à pleuvoir des cordes. Après quelques instants la pluie cessa. Le chien-loup avait disparu. Le jeune homme savait qu'il était sauvé. Il rentra chez lui content, mais regrettant tout de même sa femme Farina. Certes, elle incarnait le mal, mais malgré cela il l'aimait profondément.

Le chien-loup ne réapparut plus dans la région. Pourtant, de nos jours encore, certaines personnes disent apercevoir de temps en temps un chien-loup se balader dans les rochers de Vrani Skala et préfèrent l'éviter.

10
50.037411200000
13.870530900000
default
50.037411200000
13.870530900000