Week-end sportif : la NHL à Prague la saison prochaine - Milan Baros de Lyon à Portsmouth

Zdenek Stybar, photo: CTK

Cyclo-cross - Mondiaux : Zdenek Stybar vice-champion du monde ; Patinage de vitesse - Coupe du monde : Martina Sablikova proche d’un deuxième titre ; Hockey sur glace : deux matches officiels de NHL à Prague ; Football : Milan Baros de Lyon à Portsmouth.

Cyclo-cross - Mondiaux : Zdenek Stybar vice-champion du monde

Zdenek Stybar, photo: CTK
Pour la première fois depuis sept ans, ce n’est donc pas un coureur belge qui a été sacré champion du monde de cyclo-cross, dimanche, à Trévise. C’est en effet le Néerlandais Lars Boom, déjà sacré l’année dernière dans la catégorie Espoirs, qui a mis provisoirement à la suprématie flamande en s’adjugeant, à 22 ans, son premier titre dans la catégorie Elite. Et c’est un autre représentant de la génération montante, Zdenek Stybar, qui dispute à 22 ans sa première saison dans la catégorie Elite, qui a terminé à quelques encablures du Batave et offert à la Tchéquie sa première médaille dans la catégorie Elite depuis sept longues années.

Sur un circuit italien rapide et peu technique, Zdenek Stybar a vu son rêve de maillot arc-en-ciel s’envoler dans les premiers hectomètres du dernier des neuf tours lorsque Lars Boom, irrésistible et bien calé dans l’important groupe de tête depuis le départ, a porté son attaque décisive pour la victoire. A l’issue d’une course tactique menée à une allure qui faisait parfois plus penser au cyclisme sur route qu’au cyclo-cross et disputée sous un ciel dégagé et froid, le Tchèque a donc franchi la ligne d’arrivée avec cinq secondes de retard sur le Néerlandais, vainqueur en solitaire, et une seconde d’avance sur le grand favori du jour, Sven Nys, le Belge, leader incontesté du classement général de la Coupe du monde, sauvant ainsi l’honneur des siens.

Zdenek Stybar, photo: CTK
Après Radomir Simunek (le père), dernier Tchèque à avoir été sacré champion du monde Elite il y a désormais dix-sept ans de cela, Lars Boom est devenu le deuxième coureur de l’histoire à avoir remporté le titre suprême dans les trois catégories – juniors, espoirs et Elite. Zdenek Stybar, autre grand espoir de la discipline comme l’avait déjà prouvé sa victoire lors de la première étape de Coupe du monde en octobre dernier ainsi que ses deux titres de champion du monde Espoirs en 2005 et 2006, devra, lui, encore patienter avant de peut-être revêtir un jour ce fameux maillot arc-en-ciel objet de toutes les convoitises. Et même si cette deuxième place est la promesse d’un bel avenir, Zdenek Stybar n’a cependant pas caché une certaine déception à sa descente du podium :

« Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de répondre à l’attaque de Lars Boom. Avant cela, j’avais moi aussi attaqué trois tours plus tôt mais sans succès, comme les attaques des autres coureurs qui ont aussi échoué. Mais je voulais tester mes jambes et c’est dommage que je ne sois pas parvenu à faire la différence et à creuser un petit écart. Au lieu de ça, j’ai été repris. Ensuite, Lars Boom a choisi un très bon endroit pour porter son attaque. Moi, j’étais alors au milieu du groupe de tête, avec Sven Nys à mes côtés, et nous n’avons pas pu réagir, nous étions déjà trop loin. J’avais déjà des crampes et je me suis alors accroché à Sven Nys et Erwin Vervecken jusqu’à l’approche de l’arrivée où j’ai profité d’une petite descente pour passer devant eux. »

Toujours dans la catégorie Elite, à retenir également de ces Mondiaux la très bonne cinquième place de Radomir Simunek (le fils), à 10’’ du vainqueur, la République tchèque étant le seul pays avec la Belgique à placer deux coureurs parmi les cinq premiers.

Patinage de vitesse - Coupe du monde : Martina Sablikova proche d’un deuxième titre

Martina Sablikova (au milieu), photo: CTK
Autre succès du week-end : celui de Martina Sablikova sur 5 000 mètres en Coupe du monde de patinage de vitesse. Celle qui a récemment été élue meilleur sportif tchèque de l’année 2007, a prolongé, samedi, à Hamar, en Norvège, sa série d’invincibilité sur la distance à quatorze mois et conforté son avance au classement général de la Coupe du monde des longues distances (3 000 et 5 000 mètres). Bien que diminuée par une grippe, Martina Sablikova a par ailleurs établi un nouveau record de l’anneau de glace norvégien en 6’51’’83. Avant les deux dernières étapes de la saison en Coupe du monde, la Tchèque, âgée seulement de 20 ans, semble donc bien partie pour conserver son titre.

Hockey sur glace : deux matches de NHL à Prague la saison prochaine avec Jaromir Jagr en vedette

Sports d’hiver toujours, le rêve de nombreux fans tchèques de hockey sur glace va enfin devenir réalité. Les dirigeants de la NHL, la célèbre ligue nord-américaine, ont en effet annoncé, samedi, que deux matches seront disputés à Prague pour l’ouverture de la saison 2008-2009. Les New York Rangers, équipe dans laquelle évoluent actuellement pas moins de cinq Tchèques dont Jaromir Jagr, sans doute le meilleur joueur de l’histoire du hockey tchèque, affronteront, les 4 et 5 octobre prochains, devant les 17 000 spectateurs de la Sazka Arena, le Lightning de Tampa Bay, dont trois Tchèques portent également le maillot cette saison. Dans le même temps, deux matches seront également organisés à Stockholm, en Suède, entre les Sénateurs d’Ottawa et les Penguins de Pittsburgh. Rappelons qu’il ne s’agira pas des premiers matches officiels de NHL organisés en Europe puisque l’ouverture de l’actuelle saison s’était passée à Londres en octobre dernier.

Football : Milan Baros de Lyon à Portsmouth

Milan Baros, photo: CTK
Cette fois, c’est officiel, Milan Baros a été prêté jusqu’à la fin de saison au club anglais de Portsmouth par l’Olympique lyonnais. L’attaquant international tchèque, qui n’est jamais parvenu à s’imposer dans l’équipe-type du sextuple champion de France, s’est entraîné pour la première fois avec l’actuel neuvième du championnat anglais, lundi matin, et pourrait faire ses débuts officiels sous ses nouvelles couleurs dès mercredi contre Manchester United. A 26 ans, Milan Baros retrouve ainsi la Premier League un an après l’avoir quittée. Formé au Banik Ostrava, le meilleur buteur de l’Euro 2004 a ensuite évolué au FC Liverpool, avec qui il a remporté la Ligue des champions en 2005, puis à Aston Villa. Souvent remplaçant à Lyon, Milan Baros espère désormais disposer de plus de temps de jeu en vue du championnat d’Europe en juin prochain avec la République tchèque.