100 ans depuis la mort des deux alpinistes, Bohumil Hanč et Václav Vrbata

Bohumil Hanč et Václav Vrbata ont perdu la vie pendant une course de ski dans les Monts des Géants. La date de leur décès, le 24 mars, est célébrée en République tchèque comme la Journée du Service de secours de montagne. Et cette année, le centenaire de cet accident est l’occasion de lancer une exposition sur l’histoire du ski ainsi que d’autres événements culturels et sportifs.

Le ski a été découvert dans les pays tchèques durant la dernière décennie du XIXe siècle. Le comte Harrach avait alors fait venir des skis des pays scandinaves pour ses ouvriers forestiers. La nouveauté se développe rapidement, les Tchèques s’intéressent au ski et les menuisiers locaux, habiles, n’ont guère de difficultés à les reproduire. A l’époque, Jilemnice est « la » ville du ski. On y fonde en 1894 le premier club de ski tchèque. Parmi les natifs de cette ville, on trouve un certain Bohumil Hanč, grand sportif et champion du ski de fond.

Le 24 mars 1913, soit un lundi de Pâques, une course de fond longue de 50 kilomètres se déroule sur les crêtes des Monts des Géants. Sur la ligne du départ, on trouve deux Allemands et quatres Tchèques. Parmi eux Bohumil Hanč, arrivé pour la course au dernier moment. C’est vrai qu’il avait promis à son épouse de ne plus y participer.

Bohumil Hanč
Hanč vient en effet de devenir papa, mais son amour du sport et de la compétition sont les plus forts. Le temps est printanier et les participants, confiants, partent en chemise, sans bonnet ni manteau. Mal leur en a pris. Le soleil laisse rapidement place à la pluie, puis une tempête de neige. Cinq concurrents décident alors d’abandonner. Seul le leader, Hanč, poursuit l’aventure. Il prend les gestes d’avertissement des organisateurs pour un simple salut et poursuit sa course, seul, sans même le savoir. Sur son trajet, Hanč emprunte un manteau et un bonnet à Václav Vrbata, un ami venu le soutenir. Les deux hommes ont fait connaissance au Sokol, le mouvement gymnastique nationaliste tchèque, et ont fait leur service militaire ensemble.

Václav Vrbata
Malgré le sacrifice de Václav Vrbata, aucun des deux n’arrivera au chalet des organisateurs. Bohumil Hanč est retrouvé par un des concurrents, Emerich Rath, qui n’a pas assez de forces pour le ramener à temps à l’arrivée. Václav Vrbata, lui, se perd dans la tempête. Son corps sera découvert le lendemain près des skis de Hanč, abandonnés en pleine forêt.

C’est le geste d’amitié et de sacrifice de Vrbata qui a fait du 24 mars la Journée tchèque des Services de secours en montagne. Un siècle plus tard, ces services, en partenariat avec le club SKI Jilemnice, leur rend donc hommage. Le musée de Jilemnice présente jusqu’au 31 mars une exposition de ski, de médailles et de trophées ayant appartenu à Bohumil Hanč.

Le monument de Hanč et Vrbata, photo: Martina Bílá
Ce vendredi 22 mars est plus officiel avec un concert en l’église Saint-Laurent de Jilemnice, après un dépôt de gerbes sur les tombes des deux amis disparus. Le lendemain, place au sport à Horní Mísečky, avec le championnat national tchèque de ski de fond en hommage à Hanč, de même qu’une présentation des Services de secours en montagne, suivi d’un concert et d’une exhibition de freeski et snowboard, le tout sur la place de Jilemnice.

Enfin, le dimanche 24 mars sera un peu un bon d’un siècle dans l’histoire. Une course en costumes historiques et avec des skis d’époque débutera partira du chalet Labská. La piste immite de près le trajet de la course de 1913, mais se contente d’une longueur de 25 kilomètres. A noter que les participants se réuniront sur place déjà la veille. Une rencontre silencieuse est en effet prévue dans l’après-midi devant les deux tumulus en pierre, érigés là où ont été retrouvés les deux amis, Hanč et Vrbata.

Le destin des deux amis sportifs est retracé dans la nouvelle « Les fils des montagnes » de František Kožík. Un film du même nom a été tourné en 1956 par Čeněk Duba. Vous pouvez aussi en découvrir davantage dans deux livres de Miroslav Rampa « Na hřebenech vichřice » et « Drama na Zlatém návrší ».

Le programme complet du weekend du 22 au 24 mars est disponible sur le site : http://www.hscr.cz/attachments/Plakat-FI.jpg