150 millions d'euros pour la construction d'une usine Hyundai Mobis en Tchéquie

Photo: Marián Birošík, Public Domain

L'investissement de la firme coréenne Hyundai Mobis devrait atteindre quatre milliards de couronnes, près de 150 millions d'euros, pour la construction d'une usine dans la localité de Mošnov, où est situé l'aéroport de la ville d'Ostrava, à l'est de la République tchèque. Le social-démocrate Jan Mládek, ministre de l'Industrie et du Commerce, a fait cette annonce ce jeudi, annonçant que le gouvernement pourrait donner son aval à cette opération après s'être réuni dans la soirée.

Foto: Marián Birošík
La société Hyundai Mobis, filiale de Hyundai, est un équipementier automobile qui souhaite fabriquer des phares pour voiture à Mošnov. Le projet prévoit une première phase entre 2017 et 2020, avec la production de ces équipements pour 750 000 véhicules par an, puis une seconde phase, avec une production permettant d'équiper deux millions de véhicules chaque année. L'usine devrait employer environ 900 personnes.

Si le gouvernement valide l'investissement ce jeudi soir, l'Etat tchèque pourrait fournir une aide à l'entreprise coréenne de l'ordre de 131 millions de couronnes afin qu'elle puisse se procurer le terrain. Des exonérations fiscales sur les bénéfices de la firme sont également prévues pour les dix premières années. Les travaux pourraient débuter dès l'été 2015.

Les investissements coréens sont d'actualité en République tchèque. Le fabricant de pneumatiques Nexen veut y investir une somme record et il est question d'entreprises de ce pays pour les possibles futurs travaux d'agrandissement des centrales nucléaires de Temelín et de Dukovany. Hyundai est déjà présent en République tchèque avec son usine de Nošovice, également à l'est du pays, et a été très critiqué pour ne pas avoir respecté ses engagements, notamment écologiques, envers l'Etat. La firme a ainsi fait face à deux procès en justice et s’est également vu infliger plusieurs amendes, ainsi que l'écrivait Radio Prague il y a quelques mois (http://radio.cz/fr/rubrique/economie/limplantation-de-hyundai-en-republique-tcheque-entouree-de-controverses).