2000: une année moyenne

r_2100x1400_radio_praha.png

Selon un sondage Sofres-Factum, l'année dernière, pour le public tchèque, n'a été ni une bonne, ni une mauvaise année. Ils sont plus de 46% pour qui l'année a apporté du succès, tandis qu'à l'opposé, plus de 48% jugent l'année 2000 plutôt mauvaise. En 1999, les appréciations étaient meilleures. Quelles sont les positions par catégories sociales? Les plus contents sont les jeunes jusqu'à 29 ans; ils sont plus de 50% à se déclarer contents de l'an dernier. A l'opposé, ce sont les personnes âgées de plus de 45 ans que l'an 2000 a mécontenté le plus. Ils sont plus de 55% à se déclarer dans ce sens. Le sentiment de satisfaction augmente avec le niveau de vie et le niveau d'instruction.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture