Achats et paiements en ligne en hausse en Tchéquie

La pandémie a considérablement modifié les habitudes d'achat de paiement et des consommateurs tchèques. 41 % des personnes déclarent s'être habituées à faire leurs achats dans des boutiques en ligne et 42 % des personnes paient désormais sans contact dans des magasins « en dur ». À l'avenir, 85 % des personnes envisagent de continuer à faire leurs achats en ligne, bien qu'une proportion importante d'entre elles dit apprécier le fait de se rendre physiquement dans des boutiques, selon une enquête réalisée par Barion Payment.

Photo d'illustration : Jorge Franganillo,  Flickr,  CC BY 2.0

Pour la moitié des personnes interrogées, les achats en ligne sont plus attrayants qu'auparavant, et sans surprise, en particulier chez les jeunes.

Ils sont nettement moins nombreux à faire des achats réguliers dans les e-boutiques étrangères : 17 % des Tchèques le font une fois par mois. Cette réticence à faire des commandes via des sites internationaux et essentiellement due aux possibles barrières linguistiques.

La situation est différente chez les jeunes de moins de 30 ans, puisque plus de 90 % d'entre eux ont déjà acheté dans une boutique en ligne basée à l’étranger. A contrario, près de la moitié des personnes de plus de 60 ans n'y ont jamais fait d'achats.

Photo d'illustration : Karolina Grabowska,  Pexels,  CC0

Quant au mode de paiement en ligne, deux tiers des personnes interrogées préfèrent utiliser leur carte bancaire pour les achats en ligne, tandis qu'un cinquième privilégie le paiement en espèces. Le paiement par portefeuille électronique, une méthode de paiement récente, est une fois de plus principalement plébiscité par les jeunes. Toutefois, par rapport à la population générale, cette proportion est de 7 %. En outre, le portefeuille électronique est un concept peu familier pour 12 % des personnes interrogées, et la moitié ne l'utilise pas du tout.

Néanmoins, plus de 80 % des personnes interrogées sont convaincues que les méthodes de paiement traditionnelles, par exemple que paiement en espèces, seront complètement dépassées par les nouvelles technologies dans un avenir proche.

Seuls 13 % des personnes interrogées prévoient de revenir entièrement aux magasins traditionnels et souhaitent faire leurs achats comme avant la crise sanitaire. 23 % d’entre elles continueront à préférer les achats en ligne. La plus grande partie, soit 65 % des personnes, continuera également à faire leurs achats en ligne. Cependant, les magasins « en dur » ne sont pas rejetés pour autant.

Sándor Kiss | Photo :  Barion

« Nous prévoyons que, non seulement en Tchéquie, mais aussi sur d'autres marchés, les gens seront de plus en plus enclins à utiliser des solutions en ligne et sans contact pour leurs achats, ce qui générera également une plus grande demande de méthodes de paiement avancées », estime Sándor Kiss, fondateur de Barion Payment.

Auteur: Anna Kubišta
mot-clé: