Allégement des formalités pour les étrangers

r_2100x1400_radio_praha.png

Les mesures instaurées récemment en République tchèque et concernant le séjour des étrangers, ont été jugées sévères et quelque peu compliquées. Aussi, le ministère de l'Intérieur a-t-il préparé un amendement de nature à simplifier le séjour. Citons certaines innovations : Les photos d'identité ne seront plus exigées pour le visa aux frontières, le visiteur ne sera plus tenu de prouver qu'il est assuré ; il sera répondu à la demande de prolongation de séjour en 76 jours maximum, et, à la demande d'un séjour supérieur à un trimestre, en 20 jours au lieu de 180 jours actuellement.

La presse souligne que ces dispositions n'allégeront en rien l'attente aux frontières, en ce sens que ce sont les formulaires à remplir par les visiteurs soumis à l'obligation du visa qui prendraient le plus de temps, étant remplis en plusieurs langues. Marie Mikulecka, du Centre de soins des étrangers à l'hôpital Motol, regrette la disposition tendant à exempter les étrangers de l'assurance-maladie et de rapatriement. "Les soins des étrangers, a-t-elle dit, nous coûtaient en moyenne, annuellement, quelque 10 millions de couronnes, (l'équivalent de 1,8 millions de FF). Mais, depuis que l'assurance est exigée, cette somme a notoirement diminué."

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture