Athlétisme : la dernière compétition de Jan Zelezny à Mlada Boleslav, une affaire de coeur

Jan Zelezny, photo: CTK

Les médias internationaux l'ont remarqué : le recordman tchèque du javelot, Jan Zelezny, a quitté la scène mondiale début septembre, au meeting de Stuttgart. Mais l'ultime compétition de sa carrière impressionnante, il a tenu à la disputer dans sa ville natale, à Mlada Boleslav, sur ce même stade qui a vu son baptême du feu, il y a presque trente ans. Cela s'est passé le mardi 19 septembre, et le géant du javelot a lancé son « outil » à 82,19m.

Jan Zelezny, photo: CTK
« Tout avait commencé pour moi à Mlada Boleslav, c'est pour cela que j'ai voulu terminer ma carrière ici. En ce qui concerne la compétition, à l'entraînement, j'ai eu l'impression de ne même pas pouvoir lancer à 80 mètres... Mais ce n'était pas si mal, à part un essai. Finalement, j'ai regretté de m'être limité à quatre jets. »

Non, Jan Zelezny, 40 ans, n'a pas quitté le stade en pleurs, comme l'a fait André Agassi, un autre « retraité » de la saison, à New York. Pourtant, cette fois-ci, ses adieux ont été nettement plus confidentiels que ceux à Stuttgart, devant quelque 30 000 spectateurs et les caméras de télévision. Il est vrai, tout était dans le style du champion, qui vit toujours près de Mlada Boleslav et qui reste, pour ses intimes comme pour tous les Tchèques, Honza et pas Jan. Mardi, il a été ovationné par un millier de spectateurs, des enfants surtout. D'ailleurs, Jan Zelezny lui-même avait invité à ce rendez-vous exceptionnel un florilège de jeunes lanceurs, ainsi que des prétendants à sa succession, parmi lesquels la très prometteuse Barbora Spotakova, 25 ans, médaillée d'argent aux derniers championnats d'Europe de Göteborg.

Jan Zelezny, photo: CTK
Peu soucieux de son image de star, Jan Zelezny s'est inscrit dans l'histoire du javelot, rappelons-le, avec son record du monde à 98,48m établi en 1996 à Iéna, en Allemagne. Son palmarès est à couper le souffle : triple champion olympique, Jan Zelezny possède au total 11 médailles des JO, des championnats du monde et d'Europe, sans compter les trophées du meilleur sportif et athlète de République tchèque. En août 2006, il a récolté sa dernière médaille, de bronze, à Göteborg. C'est donc en pleine gloire que le lanceur s'en va à la retraite, bien qu'il ait souffert, ces dernières années, de quelques problèmes de santé. Ses adieux, à Mlada Boleslav, ont tourné à la fête, arrosée de champagne. Dans le public, une autre légende de l'athlétisme tchèque, Dana Zatopkova, championne olympique du javelot en 1952, qui a fêté, ce jour-là, son 84e anniversaire. Membre du Comité international olympique, Jan Zelezny veut se consacrer pleinement à ses activités d'entraîneur. Il suit d'ailleurs une formation à la faculté du sport de Prague. « Hier, j'étais un brin nostalgique, aujourd'hui, s'est fini. Demain, j'ai un cours d'éducation physique à la fac... », a-t-il confié aux journalistes, comme si de rien n'était, avant de quitter le stade qui porte son nom.