Athlétisme : plus de peur que de mal pour Roman Šebrle

Roman Šebrle, photo: CTK

Roman Šebrle blessé aux Championnats du monde en salle d’athlétisme, Martina Sáblíková sacrée championne du monde de patinage de vitesse sur 5 000 mètres, ou encore les deux affiches qui mettaient aux prises les quatre premières équipes du championnat de République tchèque de football : l’actualité sportive a été très riche ces derniers jours.

Roman Šebrle, photo: CTK
Le bilan est bien triste pour l’athlétisme tchèque rentré bredouille des Mondiaux en salle à Valence. Le meilleur espoir de victoire et de médaille s’est envolé dimanche, lorsque Roman Šebrle, victime d’un claquage à la cuisse lors du 60 mètres haies, a été contraint à l’abandon alors qu’il était deuxième de l’heptathlon après les quatre premières épreuves de la veille. C’est l’Américain Brian Clay, grand rival de Roman Šebrle, qui s’est imposé avec un total de 6 371 points. Bien que très déçu, le champion olympique et du monde en titre du décathlon se voulait cependant rassurant dans l’optique des Jeux de Pékin, principal rendez-vous de la saison :

Roman Šebrle, photo: CTK
« C’est vrai, il vaut mieux que cela m’arrive ici plutôt qu’aux Jeux. Ce n’est pas la première fois, des claquages et des déchirures, j’en ai déjà eu une dizaine dans ma carrière. Si elle la retarde un peu, cette blessure ne complique pas trop ma préparation même si elle m’oblige quand même bien sûr à modifier mon programme. Pour les jours à venir, la priorité sera donc de me soigner, et ce n’est qu’ensuite que je pourrai reprendre. Il faudra ensuite également que je revoie ma participation aux compétitions, et ce sera la principale modification. »

Martina Sáblíková, photo: CTK
En patinage de vitesse, Martina Sáblíková a conservé son titre de championne du monde du 5 000 mètres, dimanche, sur l’anneau olympique de Nagano, au Japon. La jeune Tchèque (20 ans), déjà vainqueur du classement général des épreuves longues distances (3 000 et 5 000 m) de la Coupe du monde pour la deuxième saison consécutive, a ainsi quelque peu atténué sa déception née de sa quatrième place obtenue la veille sur 3 000 mètres, distance sur laquelle elle était également championne du monde en titre. Grande favorite, Martina Sáblíková a donc préservé son invincibilité sur 5 000 mètres :

Martina Sáblíková, photo: CTK
« Avant le départ de la course, je savais que je ne devais plus être aussi nerveuse et avoir peur comme avant le 3 000 m. Mon entraîneur n’a cessé de me répéter pourquoi j’étais là, qu’il fallait que m’attache à l’aspect technique et que l’essentiel était d’obtenir la médaille d’or. J’étais donc concentré sur cet objectif et je pense que cela s’est vu pendant la course. Je n’avais qu’une idée en tête : le podium. »

Slavia Prague - Baník Ostrava, photo: CTK
Enfin, on termine avec un mot de football et de la 20e journée du championnat tchèque. Le Slavia Prague, leader, a rapporté un point de son difficile déplacement à Ostrava, troisième au classement, grâce à un match nul (2-2). Le Français Mickaël Tavares a disputé les 90 minutes dans l’entrejeu pragois. La deuxième rencontre au sommet mettait aux prises le Sparta Prague au FK Teplice, soit le deuxième contre le quatrième. La rencontre a tourné à l’avantage du Sparta, vainqueur logique sur la plus petite des marges (1-0). Une victoire qui permet au Sparta, champion en titre, de revenir à deux petits points de son rival de la capitale. A dix journées de la fin de la Gambrinus liga, la lutte pour le titre s’annonce donc plus indécise que jamais.