Augmentation du nombre d’agriculteurs bio en Tchéquie

Photo illustrative: Chmee2, CC BY-SA 3.0

Le nombre d’agriculteurs bio a augmenté de 13,5% depuis 2017, pour atteindre un total de 4 725. Cette augmentation est particulièrement visible dans les régions de Bohême centrale et de Moravie du Sud (+23%). Ce phénomène est notamment lié à la hausse de la demande des consommateurs en produits issus de l’agriculture biologique.

Photo illustrative: Chmee2, CC BY-SA 3.0
Toutes les régions du pays font état d’une hausse ces deux dernières années, à différents degrés : la région de Plzeň (+16%), d’Olomouc et de Prague (+14%), de Karlovy Vary et de Liberec (+10%), d’Ústí nad Labem (+9%).

Cette augmentation du nombre d’exploitations bio permet aux prix des produits bio de concurrencer les produits non-bio estime l’Union des agriculteurs écologiques, et de faire baisser leur prix, alors que les produits bio ont longtemps été considérés comme un achat « de luxe ».

Selon Kateřina Urbánková, de l’Union des agriculteurs écologiques, les prix du lait, des produits laitiers ou de la viande de bœuf sont aujourd’hui comparables à ceux des produits classiques. « Mais nous devons faire encore beaucoup de pédagogie, afin que les produits bio dont le prix est équivalent aux produits classiques deviennent un choix automatique pour les consommateurs. »

Selon Jindřich Fialka, vice-ministre de l’Agriculture, la hausse du nombre d’agriculteurs bio correspond à une demande accrue des consommateurs. Une tendance confirmée par le président de l’Union du commerce et du tourisme, Tomáš Prouza : « Nos membres ont noté un intérêt bien plus important des clients pour les produits bio et adaptent leur offre en conséquence. Je suis persuadé que le marché tchèque va bientôt copier ce qui se fait à l’étranger et que la part des produits bio va largement augmenter, » explique-t-il.