Avec qui une coalition d'alliés

r_2100x1400_radio_praha.png

Les Etats-Unis édifient une nouvelle coalition d'alliés et essayent d'acquérir le maximum de soutien pour leur riposte. Avec qui, et sur quelle aide, peuvent-ils compter. Une question que Radio Prague a posée à Zdenek Kriz de l'Académie militaire de Brno:

Les Etats-Unis souhaitent, logiquement, le plus large soutien politique qui, à mon avis, dépendra du mode de création de cette coalition, a dit Zdenek Kriz et de continuer: En général, la chance des Etats-Unis d'obtenir un vrai soutien est la plus grande auprès de leurs alliés de l'OTAN, la France et, éventuellement, le Japon. Elle est, par contre, minime en Russie, en Chine et dans le monde arabe. Un autre aspect, c'est la possibilité d'aide militaire aux Américains. On peut dire, en général, que les possibilités militaires des Européens sont, comparées à celles des USA, beaucoup plus petites. Les Etats-Unis peuvent donc s'en passer... Du côté des alliés, une aide militaire qui s'avère être pratiquement sûre est celle de la Grande-Bretagne qui a de riches expériences des opérations en dehors de son propre territoire. S'agissant d'autres alliés, beaucoup dépendra des Etats-Unis, de leur volonté de les engager activement dans des processus en cours. En cas affirmatif, leur chance est relativement grande. Sinon, l'aide des alliés resterait notamment au niveau du soutien verbal, éventuellement, au niveau d'une aide de renseignement. Bien sûr que beaucoup dépendra de chaque pays, estime Zdenek Kriz de l'Académie militaire de Brno.