Bière : Plzeňský Prazdroj augmente ses capacités

Photo : Norio Nakayama via Foter.com / CC BY-SA

La brasserie tchèque Plzeňský Prazdroj entend augmenter d’un tiers ses capacités de production de la fameuse Pilsner Urquell.

Grant McKenzie, photo : Archives de Plzeňský Prazdroj
Les dirigeants du groupe japonais Asahi qui avait racheté la plus célèbre et la plus grande brasserie tchèque en mai dernier, ont détaillé, la semaine dernière, leur programme d’investissements d’un montant de plus de 280 millions de couronnes (un peu moins de 11 millions d’euros). Les travaux d’extension ont déjà commencé et devraient s’achever en avril prochain, a annoncé le directeur du marketing d’Asahi Breweries Europe, Grant McKenzie.

« La brasserie produit actuellement 62 800 hectolitres par semaine. Après les investissements, elle devrait brasser 88 300 hectolitres par semaine », a précisé la porte-parole de l’entreprise qui a récemment fêté ses 175 ans, Jitka Němečková. Prochainement, la brasserie pourrait donc disposer d’une capacité de production annuelle de la lager de près de 3,5 millions d’hectolitres.

En juin dernier, la société tchèque a déjà investit 340 millions de couronnes (13,25 millions d’euros) dans la hausse de ses capacités de production de canettes.

Photo : Norio Nakayama via Foter.com / CC BY-SA
La brasserie Plzeňský Prazdroj, installée à Plzeň, en Bohême de l’Ouest, a produit, le 5 octobre 1842, la toute première bière blonde de fermentation basse de type « pils » au monde. Le succès de la marque Pilsner en République tchèque, aussi bien qu'à l'étranger est incontestable : les chiffres d’affaires de l’entreprise augmentent sans cesse depuis 2002. L’an dernier, la société qui exporte dans plus de 56 pays du monde, a ainsi vendu près de onze millions d’hectolitres de la bière, soit donc de près d’un millions d’hectolitres de plus par rapport à 2015.