Bohuslav Sobotka en Serbie en décembre pour développer les échanges tchéco-serbes

Serbie, photo: Zoran Zivotic, CC BY-SA 3.0 Unported

La Chine même en Serbie : en décembre prochain, le Premier ministre tchèque se rendra à Belgrade pour participer, entre autres, à un forum d’investissement chinois. Mais pour Bohuslav Sobotka, ce voyage sera aussi l’occasion de développer les échanges entre la Serbie et la République tchèque.

Serbie, photo: Zoran Zivotic, CC BY-SA 3.0 Unported
La Serbie figure sur la liste des douze pays prioritaires de la diplomatie économique tchèque pour la période 2012 - 2020. A ce titre, Prague a fait savoir, il y a quelques mois, que la Serbie faisait partie des cinq pays tiers à l’Union européenne dans lesquels un « diplomate agricole », autrement dit un attaché spécialisé dans les affaires agricoles, sera envoyé cette année. Le rôle de ces conseillers sera d’aider les entreprises tchèques et de favoriser le développement de leur commerce agroalimentaire dans ces pays, plus de 90% des exportations agricoles de la République tchèque étant destinées actuellement aux pays membres de l’UE. Enfin, en avril dernier, lors de sa visite officielle en compagnie d’une importante délégation de chefs d’entreprise, le président de la République, Miloš Zeman, s’était prononcé en faveur de la candidature d’adhésion de la Serbie à l’UE.

C’est dans ce contexte favorable et propice aux échanges entre les deux pays que Bohuslav Sobotka se rendra à Belgrade dans un mois et demi. Le développement des infrastructures autoroutières, routières et ferroviaires, domaine dans lequel le savoir-faire des entreprises tchèques est reconnu dans plusieurs pays du monde, sera évoqué notamment à cette occasion. C’est ce qu’a indiqué, ce vendredi, le chef du gouvernement tchèque qui a reçu à Prague son homologue Aleksandar Vučić. Les deux hommes ont évoqué également l’organisation d’un forum serbo-tchèque qui permettra de discuter d’autres projets économiques concrets, plus précisément dans les secteurs de l’énergétique, de l’industrie minière ou encore des énergies vertes.

En 2013, le montant des exportations des sociétés tchèques en Serbie, essentiellement des voitures, des postes de radio ou encore des machines automatisées, s’est élevé à 9,2 milliards de couronnes (334 millions d’euros). Inversement, la Serbie a exporté en République tchèque, essentiellement du cuivre, des sièges ou des pneus, pour près de 8,4 milliards de couronnes (305 millions d’euros).