Ces lettres qui méritent de l’intérêt

Photo: Renjith Krishnan

En ce mois d’août, nous avons reçu un peu moins de lettres que d’habitude. Ce n’est pas étonnant, étant donné que nous sommes en pleine période de vacances et que beaucoup d’entre vous n’ont pas l’occasion, ou tout simplement n’ont pas envie, à cause d’autres préoccupations, d’écouter la radio ou encore moins de nous écrire. Nous avons tout de même pu lire quelques intéressantes missives, dont nous aurons le plaisir de vous citer quelques extraits.

Photo: SDM Rio 2013
M. Christian Ghibaudo, quant à lui, est depuis un certain temps de retour de vacances ce qui lui permet, comme il nous l’a signalé, d’avoir un peu plus de temps et un peu plus de facilité pour écouter Radio Prague. Suite à la question du mois de juillet concernant les âpotres slaves Cyrille et Méthode et aux festivités du 5 juillet qui leur ont été consacrées, il nous a écrit:

“Vous avez dit que les Tchèques ne connaissaient pas bien les deux saints. Cela va donc de pair avec la chute de la pratique religieuse en Tchéquie. En ce moment, il y a le regroupement catholique des Journées mondiale de la jeunesse à Rio, les Tchèques ont-ils été nombreux à y participer ?”

Il est vrai que la majorité écrasante des synagogues qui sont dispersées dans tout le pays servent aujourd’hui à d’autres buts qu’à des cérémonies religieuses, notamment à des activités d’ordre culturel. Parmi celles qui servent encore à leur premier but, on citera en premier lieu la Synagogue Vieille Nouvelle de Prague qui a été bâtie au XIIIe siècle et qui est la plus vieille synagogue d’Europe encore en activité... A la fin de sa lettre, M. Ghibaudo nous a écrit :

“J'espère que la forte chaleur cessera bientôt chez vous, ici à Tende dans les montagnes cela ne dépasse pas les 25°C avec des pluies quasi quotidiennes. C'est plus bas sur le bord de mer qu'il fait plus chaud et encore c'est aux alentours des 29°C. Tout cela est quand même supportable !”

Et bien oui, au début de ce mois d’août, nous avons connu, nous aussi, des canicules, les températures diurnes attaquant ou dépassant des limites record. Mais désormais, les températures en Tchéquie sont agréables... Merci, Monsieur Christian Ghibaudo, pour votre fidélité, c’est toujours un grand plaisir pour nous de recevoir votre message. Et maintenant je donnerai la parole à Madame Claude Comut qui nous a écrit, je cite:

Photo: Renjith Krishnan
« En allant sur Radio Prague j'ai découvert votre adresse e-mail et je me permets de m'adresser à vous. Mon inoubliable découverte de Prague remonte à 1994. Depuis je vais tous les ans dans cette ville magnifique qui m'a communiqué le virus de vouloir toujours y retourner. Je suis vos chroniques extraordinaires "du tchèque au bout de la langue". Je les ai longtemps imprimées. Existe-t-il un recueil de toutes ces chroniques et comment puis-je vous l'acheter? Je suis originaire de Trouville commune jumelée avec Vrchlabí, malheureusement j'habite en Seine-Maritime où on ne fait aucun cas du tchèque. Tous les ans je passe par une agence de voyages et j'aimerais savoir s'il m'était possible de trouver une correspondante qui parle français car j'ai appris le tchèque en autodidacte donc mes connaissances sont très approximatives. Je suis, hélas, âgée de 73 ans mais j'ai tellement étudié l'histoire de la Tchéquie et en particulier celle de Prague. Lorsque j'arrive dans ma ville préférée tout m'est familier... »

En conclusion, Mme Comut nous signale de projeter d'effectuer à nouveau un périple en Bohême du sud, où elle connaît déjà Český Krumlov, České Budějovice et Vyšší Brod... Nous sommes très flattés par votre intérêt pour notre pays, chère Madame, tout comme par les paroles à l’adresse de Guillaume et de sa rubrique Le Tchèque au bout de la langue. Pour l’instant, hélas, nous n’envisageons pas de faire un recueil de ses textes, mais je rappelle que toutes les éditions de la rubrique, actuelles et précédentes, sont disponibles sur internet.

Cette semaine, nous avons également eu le plaisir de lire une lettre de M. Hervé Brien qui est, lui aussi, un de nos auditeurs et correspondants réguliers. Nous citons :

« Bonjour à toutes et à tous chers amis de la rédaction française de Radio Prague. Tout d’abord merci pour votre dernière QSL : la collection 2013 avance. Ensuite, ce très court rapport d'écoute pour l'émission du dimanche 11 août avec le groupe Asonance. Très belle émission musicale qui nous a fait découvrir ce groupe et sa musique. Découverte également de l’origine de la Bohême avec la tribu celte des Boïens. Cette tribu était également présente en Gironde, sur le bassin d’Arcachon. Nous suivons avec attention votre actualité politique. L’émission du 9 août, avec son analyse, a retenu notre attention. Mais, après ces nombreuses affaires de corruption, les électeurs tchèques feront-ils encore confiance à la classe politique ? Avec la redistribution des cartes que vous évoquez, quels sont les partis politiques qui seront présents et ne pensez-vous pas, que quand même, une nouvelle coalition verra le jour ? Pour terminer, un petit mot de sport et d’encouragement pour vos 3 clubs de football encore présents en Champions et Europa League et qui font un beau parcours dans ces phases de qualification. Très bonne semaine à toutes et à tous, très sincères amitiés tchécophiles et à très bientôt. »

S’agissant de vos remarques ayant trait à la situation politique dans le pays, elles sont très justes, cher ami. La confiance faite par la population à la classe politique est aujourd’hui effectivement plus basse que jamais. En ce qui concerne les partis politiques qui voudront se disputer les faveurs des électeurs, on verra certainement ceux qui sont déjà solidement établis sur l’échiquier politique, comme l’ODS, le ČSSD, TOP 09 ou le Parti communiste, mais tout indique que de nouvelles formations seront certainement aussi présentes. Difficile d’évaluer maintenant s’il va y avoir entre elles des coalitions électorales. M. Gérard Marel est un philatéliste passionné. Il nous a fait à ce sujet une confession :

« Je collectionne les timbres de Tchécoslovaquie depuis 15 ans car je suis un fan de l'impression en taille douce et vos timbres sont magnifiques !. je suis retraité et plutôt " chevronné " en philatélie française. J'ai de nombreux ouvrages et catalogue tchèque, cependant je ne lis pas votre langue (les images parlent). Malgré de longues recherches je n'ai point trouvé de club philatélique en français ( forum ) seulement en anglais et je cherche à traduire des mots philatéliques tchèques. Quelquefois les traducteurs en ligne y arrivent. donc à tout hasard je vous écris auriez vous un conseil ? »

Hélas, cher ami, nous n’avons pas à ce sujet de conseil, sauf peut-être que vous pourriez vous adresser à une des nombreuses agences de traduction qui sont dans notre pays et dont la liste est sur internet. Merci à vous tous qui nous avez écrit, je tiens à remercier également tous nos auditeurs qui nous ont envoyé leurs rapports d’écoute détaillés, plus particulièrement Mrs. André Biot, Maurice Mercier et Osamu Aikawa. Avant de présenter la question du mois d’août, voici encore ce que nous a écrit M. Giovanni Sergi :

« Chers Amis, merci pour le prix gagné par ma réponse à la question du mois de Juillet. Une belle chemise avec le logo de Radio Prague est arrivée aujourd'hui. A bientôt avec d'autres participations à votre concours. »

Et voici donc la question du mois d’août qui est la suivante : Il y a 45 ans de cela, les armées du Pacte de Varsovie envahissaient la Tchécoslovaquie. Ecrivez-nous la date exacte de l’invasion. Je rappelle que parmi les bonnes réponses, 6 vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante: cr@radio.cz. Vous trouverez les noms des vainqueurs sur le site de Radio Prague.