Cesky Krumlov vu par un touriste français

Cesky Krumlov, photo: CzechTourism

Quand on arrive en voiture dans la ville de Cesky Krumlov on est déjà dans sa banlieue mais on ne voit toujours pas la ville. Le centre historique, de ce site qui figure sur la liste du patrimoine de l'UNESCO est caché dans une espèce de canyon creusé dans la terre rocheuse par les méandres de la Vltava. C'est donc la rivière et les rochers qui forment le cadre naturel unique de ce site dominé par un immense château. Le touriste qui aime l'architecture historique et les vieilles pierres a l'embarras du choix : visiter le château et son parc, se rendre dans le théâtre baroque qui est un des mieux conservés au monde, s'engager dans le dédale des rues de la ville et admirer les façades des maisons historiques, se rendre au musée du peintre Egon Schiele ou aller déguster une spécialité de Bohême dans un des innombrables restaurants et tavernes de la ville. Dans la foule de touristes parlant toutes les langues j'ai rencontré, dans le centre de Cesky Krumlov, un Français qui voulait bien s'arrêter un moment pour résumer ses impressions :

Cesky Krumlov, photo: CzechTourism
« Bonjour, je viens de Limoges et je suis venu en République tchèque pour une semaine. Après Prague nous sommes venus aujourd'hui en Bohême du sud pour visiter cette charmante ville de Krumlov. C'est une ville qui est assez extraordinaire, parce qu'on a à la fois l'impression que le temps s'est arrêté et en même temps on retrouve toute la vie d'aujourd'hui. Ce qui me frappe, c'est que c'est à la fois une ville touristique, mais ce n'est pas le genre «attrape touriste ». Ce n'est pas un endroit où l'on se sent oppressé, c'est un endroit où le touriste se sent libre de se promener et de découvrir la multitude de richesses qu'il y a à découvrir dans cette ville. »

Quels monuments de Cesky Krumlov avez-vous déjà vu ?

Cesky Krumlov, photo: Barbora Kmentova
« J'ai fait le tour de la ville pour avoir une impression générale et j'ai pu regarder particulièrement les maisons et leur architecture. Ce qui est assez frappant c'est ce château qui est immense. Il est énorme par ses dimensions mais en même temps très divers. Il y a plusieurs styles qui sont rassemblés. Ce n'est pas un de ces châteaux qu'on a l'habitude de voir en France. C'est donc une ville qui donne un ensemble homogène, qui marie l'homogénéité à la diversité. Chaque maison est différente, chaque petit détail est intéressant, les couleurs et les motifs sont différents. C'est ce qui me plaît parce que souvent en France on préfère l'homogénéité. Le jardin à la française est tout homogène, symétrique, et là tout est asymétrique, les couleurs sont différentes, les maisons sont différentes et c'est beau. La différence fait la beauté. »

Quel est votre programme pour le reste du voyage ?

« Quant au reste du voyage, on remonte maintenant vers le nord, on s'arrête dans la ville de Tabor, et puis on va revenir à Prague pour continuer la visite. Et après, moi personnellement je vais faire un tour en Autriche... »