C'est parti pour les Journées du film européen !

r_2100x1400_radio_praha.png

Il est devenu une tradition de présenter, au mois de mars, aux spectateurs tchèques, le meilleur du cinéma européen contemporain. Magdalena Segertova pour plus de détails sur les 9e Journées du film européen qui démarrent, ce jeudi soir, à Prague.

Le festival du film européen commence par la projection du film danois L'italien pour débutants qui a, l'année dernière, remporté l'Ours d'argent à Berlin. Plus de trente films, produits par les pays de l'Union européenne, seront, ensuite, projetés dans les cinémas à Prague et à Brno. Les organisateurs ont, bien sûr, invité au festival plusieurs grands noms du cinéma contemporain : par exemple le réalisateur du film britannique Liam, Stephen Fears, ou Christian Carion, qui présentera aux Tchèques son dernier succès, Une hirondelle a fait le printemps. Jean-Pierre Roland, directeur de la Délégation Wallonie-Bruxelles de Prague, sur les films belges qui figurent au programme du festival...

Résumé de l'entretien: Un titre à retenir, parmi les films belges, présentés au festival : Thomas est amoureux du réalisateur Pierre-Paul Renders et du scénariste Philippe Blasband. Un autre film, tourné d'après le scénario de P. Blasband, Une liaison pornographique, a trouvé un écho favorable en République tchèque.

Pourquoi ne pas jeter un coup d'oeil sur la participation italienne aux Journées du film européen. Mme Angela Trezza, directrice de l'Institut italien de Prague...

Résumé de l'entretien :Mme Trezza présente brièvement deux films italiens qui méritent d'être vus : Dernier baiser (L'ultimo bacio) et La lueur de mes yeux (Luce dei miei occhi). Tous les deux sur la quête de l'amour et du bonheur dans le monde d'aujourd'hui...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture