Chapitres de l’histoire

r_2100x1400_radio_praha.png

En attendant l'arrivée du Nouvel An et du nouveau millénaire aussi, je voudrais consacrer ces pages de l'histoire tchèque à l'histoire d'un grand amour. Je voudrais vous présenter le meilleur choeur d'enfants tchèque connu dans le monde entier - Severacek - et son ancien chef de choeur, Milan Uherek, pédagogue, pianiste et excellent compositeur, qui, assisté par sa femme Jirina Uherkova, a fondé Severacek, en 1958, à Liberec, pour y consacrer non seulement toute sa carrière artistique, mais surtout toute sa vie...

Au départ, les époux Uherek ne voulait qu'organiser un bon choeur d'école, mais au bout de deux ans d'un travail assidu, le choeur est arrivé au sommet de son art non seulement chez nous, mais aussi dans le monde entier. Depuis sa fondation, Severacek a participé à nombre de concours internationaux où il a remporté plus d'une vingtaine de Grands Prix, son dernier succès datant d'octobre 2000, au concours de Jersey, en Grande-Bretagne. Severacek a donné des centaines de concerts en République tchèque, dans 22 pays européens, aux Etats-Unis, en Syrie et en Jordanie et est hôte plus ou moins régulier du festival Printemps de Prague, de celui de Fano en Italie ou du festival de musique de Nantes, où le choeur a gagné en 1991 et où il a depuis, beaucoup d'amis.

Milan Uherek, qui a dirigé Severacek jusqu'en 1989, année heureuse et triste à la fois, car tout en se félicitant de la chute du communisme, il a perdu son plus grand soutien, sa femme. Depuis, il travaille comme conseiller artistique du choeur, confiant la direction à un jeune couple, Sylvie et Petr Palka, qui l'ont remplacé, comme il le dit lui-même, plus que dignement. Comme Severacek a fêté, il y a deux ans, son quarantième anniversaire et M. Uherek a atteint, cette année, l'âge de 75 ans, à la veille de la naissance de l'Enfant-Jésus, je lui ai rendu visite à Liberec pour qu'il partage avec vous son grand amour pour la musique, le chant de choeur et les enfants.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture