Charbon : fin de l'extraction dans les mines OKD dès 2021 ou 2022

Photo: Archives d’OKD

L'extraction dans toutes les mines de houille de la société OKD  pourrait cesser à la fin de l'année 2021, voire 2022, selon des documents publiés ce lundi. La date exacte sera fixée en octobre prochain selon l'évolution des cours du charbon.

Important employeur de la région de Moravie-Silésie, OKD est une société contrôlée par l'Etat via l'entreprise publique Prisko. L'activité dans ses mines a été fortement perturbée ces derniers temps à cause d'une épidémie de COVID-19 parmi les employés de la mine et leur entourage.

Selon l'agence ČTK, le document précise que la possibilité de fermer les mines dès la fin du mois de juin a été écartée "en raison notamment des risques de troubles sociaux dans la région, des contraintes de temps et de la forte incertitude concernant les paramètres comme l'évolution du prix du charbon". La perspective de continuer l'extraction jusqu'en 2025 voire 2032 a elle aussi été écartée.

Depuis le début de la pandémie, le prix du charbon a baissé d'environ 30%, selon le document transmis cette semaine au gouvernement.

OKD gère quatre mines différentes à ce jour : ČSA, ČSM-Nord, ČSM-Sud et Darkov. En visite dans la région en décembre dernier, le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) avait indiqué que son gouvernement souhaitait que l'extraction dans les mines OKD dure autant que possible.