Chute de deux avions militaires tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Deux chasseurs tchèques, MIG-21 se sont écrasés sur une base militaire, non loin de la ville de Havlickuv Brod, en Bohême du sud-est. Les deux pilotes ont péri. On pensait tout d'abord que les deux avions étaient entrés en collision, mais cette information a été démentie, ensuite, par le commandant en chef de l'aviation militaire tchèque, le général Ladislav Klima.

Deux chasseurs tchèques, MIG-21 se sont écrasés sur une base militaire, non loin de la ville de Havlickuv Brod, en Bohême du sud-est. Les deux pilotes ont péri. On pensait tout d'abord que les deux avions étaient entrés en collision, mais cette information a été démentie, ensuite, par le commandant en chef de l'aviation militaire tchèque, le général Ladislav Klima. Selon ses paroles, les raisons pour lesquelles les deux avions ont chuté en même temps et dans le même endroit ne sont pas connues et font l'objet d'une enquête qui vient d'être ouverte. Le général Klima a suspendu jusqu'à un nouvel ordre tous les vols des avions militaires tchèques. A noter que les avions ont explosé à 15 mètres des maisons habitées et d'un parc de munitions. On se demande, d'ores et déjà, quelle sera la suite de cette série noire de l'armée de l'air tchèque. Le bilan de ses activités est lugubre. Au cours de la dernière décennie, les forces aériennes tchèques ont enregistré 24 accidents de ce genre et ont perdu une vingtaine de chasseurs, ce qui a coûté la vie à 23 personnes. Face à ces données alarmantes, le journal Lidove noviny a invité ses lecteurs à participer à un débat sur la question suivante: " Faudrait-il supprimer l'aviation militaire tchèque ? "