Comment punir de jeunes malfaiteurs ?

r_2100x1400_radio_praha.png

Le cabinet prépare une stratégie pour faire diminuer la criminalité juvénile, dont le taux est non négligeable en République tchèque. Désormais, même des délinquants de moins de 15 ans devraient, selon la proposition gouvernementale, comparaître devant le tribunal.

Le cabinet prépare une stratégie pour faire diminuer la criminalité juvénile, dont le taux est non négligeable en République tchèque. Désormais, même des délinquants de moins de 15 ans devraient, selon la proposition gouvernementale, comparaître devant le tribunal. Actuellement, de jeunes malfaiteurs, n'ayant pas de responsabilité pénale, peuvent seulement être envoyés dans un établissement spécial. Des punitions proposées par le gouvernement ont une fonction éducative : interdiction de jouer aux machines à sous, obligation de suivre des cours supplémentaires, participation financière aux programmes charitables, travaux d'intérêts généraux etc. De l'autre côté, le ministre de la Justice trouve trop sévères des peines pour les mineurs. Les jeunes de 15 à 18 ans ne devraient plus être punis de la même façon que les adultes, soit d'emprisonnement, soit d'une condamnation avec sursis, peines qui semblent n'avoir aucun effet bénéfique. Au lieu de passer leur jeunesse dans la cellule, les adolescents seront obligés, par exemple, de terminer leurs études, ou de réparer les dommages qu'ils avaient causés.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture