Conférence internationale anti-corruption à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Ouverture, au Palais des congrès à Prague, de la Dixième conférence anti-corruption organisée par Transparency International avec la participation de plusieurs délégués du monde entier notamment d'Afrique, du Proche-Orient et d'Amérique du Sud. Cette conférence, programmée depuis longtemps, se déroulera, en conséquence de ce qu'il convient d'appeler le big-bang du World Trade Center, dans un esprit autre que celui prévu initialement et dégagera, à n'en point douter, des résolutions qui n'auraient vraisemblablement pas vu le jour sans la tragédie du 11 septembre, une date qui revient sur la langue de tous les intervenants à la cérémonie d'ouverture de cette conférence, à laquelle était présent notre collègue Omar Mounir.

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, a fait une intervention, lors de la cérémonie d'ouverture. Quelles sont les idées maîtresses qu'il a développées ?

Resumé de l'entretien: Le Premier ministre a rappelé que l'outil principal de la mafia n'est pas le meurtre mais la corruption et que l'outil principal par lequel les gouvernements pourraient lutter contre la mafia n'est pas la prison mais la confiscation des biens des mafieux.

Parmi les intervenants, il y avait aussi la célèbre magistrate française, Eva Joly. Ecoutons-la au micro d'Omar Mounir. Entre autres institutions de lutte contre la corruption, la police. Interpol, avec un siège spécialisé dans la lutte contre la corruption est basé à Lyon, en France. Quel est son rôle?

Resumé de l'entretien: Interpol informe et forme le personnel. Il dispose de 179 délégations dans le monde.

Après la police, la justice. Qu'en est-il de la question judiciaire ?

Resumé de l'entretien: Plus il y a de pouvoir absolu, plus il y aura de corruption, a précisé Eva Joly qui a rappelé que le poisson pourrit par la tête. L'immunité est incompatible avec l'Etat de droit. L'élection à vie dans une institution ne doit pas exister. Transparence dans les finances des hommes politiques.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture