Coronavirus : les mesures déjà en vigueur en Tchéquie

Фото: ČTK/Miroslav Chaloupka

Sur les réseaux sociaux, le service francophone de Radio Prague Int. met régulièrement à jour les informations concernant la propagation du coronavirus en Tchéquie. Les autorités tchèques ont commencé à prendre des mesures drastiques pour tenter de limiter cette propagation :

Plus d'infos sur notre compte Twitter @RadioPragueFr

Contrôles sanitaires aux frontières, dans les aéroports et les trains

Photo: ČTK/Miroslav Chaloupka
La police nationale tchèque, en collaboration avec l’armée, les pompiers et les douanes organisent des contrôles sanitaires aux frontières depuis cette semaine, à une dizaine de points de passage, avec l'Autriche notamment. Un groupe de coordination de tous les ministères et institutions concernés était réuni mercredi midi pour faire le point sur les mesures déjà en vigueur. Les personnes de retour de zones fortement contaminées comme l’Italie sont appelées à respecter le régime de quarantaine pendant deux semaines. Le chef de l'Etat a indiqué qu'il sera lui-même en quarantaine à son retour de Chine, où il veut aller participer le mois prochain au Sommet 17+1.

Des contrôles sanitaires sont également en place dans les aéroports internationaux ainsi que dans les trains qui viennent de l’étranger. La société de chemins de fer a également précisé mercredi que les contrôles de billet seraient dorénavant effectués sans contact physique entre contrôleurs et passagers.

Les applications de location courte-durée dans le viseur

Photo illustrative: freestocks-photos / Pixabay, CC0
Le maire du premier arrondissement de Prague a indiqué mercredi qu’il envisageait d’interdire les séjours touristiques via des plateformes de type Airbnb, en réaction à la contamination vraisemblable d’un chauffeur Uber par des utilisateurs allemands de cette plateforme et la confirmation de la maladie chez deux touristes français qui ont séjourné via cette plateforme dans le centre de Prague.

Pas de vie scolaire

Photo: ČTK / Kateřina Šulová
Depuis ce mercredi, les écoles tchèques (primaires, secondaires et grandes écoles, sauf les maternelles) n’accueillent plus les élèves – et ce, au moins jusqu'à la fin mars. Cela concerne 1,7 millions d’élèves en tout et pour les parents de jeunes enfants cela signifie que des dispositions doivent être prises. Les congés-maladie sont autorisés et les entreprises sont incitées à favoriser le télétravail. Un certain flou subsistait mercredi quant aux activités de jeunesses notamment dans les maisons de jeunes (DDM). La situation devait être clarifiée dans la journée de mercredi selon la directrice des DDM.

La culture fortement perturbée

L’interdiction de la tenue de manifestations rassemblant plus de 100 personnes est entrée en vigueur en République tchèque ce mercredi, suite à la décision prise mardi par le Conseil de sécurité de l’Etat. De durée indéterminée, cette interdiction sera levée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Elle concerne l’ensemble des théâtres, cinémas et autres salles de spectacle.

La nouvelle a entraîné l'annulation du festival international de cinéma Febiofest, à Prague, qui devait se dérouler du 19 au 27 mars, et prévoyait la venue, entre autres, de l'acteur américain Woody Harrelson. Le festival du film sur les droits de l'Homme One World avait un premier temps prévu de ne limiter ses projections qu'aux petites salles de moins de 100 personnes, avant de choisir de le reporter dans son ensemble.

Pour les salles de cinéma, la chaîne de multiplex Cinestar a décidé de suspendre la projection de tout film dans les 13 succursales qu’elle a dans le pays. En revanche, le concurrent Cinema City continue de vendre des billets, mais 99 maximum par film, tout comme le font plusieurs cinémas de taille plus réduite, comme le Kino Lucerna à Brno.

Des événements sportifs à huis clos voire annulés

Lukáš Krpálek, photo: Secretaria Especial do Esporte, Flickr, CC BY-NC-SA 2.0
Les manifestations sportives sont elles aussi évidemment concernées : les matches de foot et de hockey se déroulent à huis clos et de grands événements prévus pour les mois prochains sont déjà annulés. C’est le cas de l’Open de golf Czech Masters, prévu pourtant à la fin du mois d’août. Pas encore de décision prise pour le marathon de Prague prévu début mai.

Les organisateurs des championnats d’Europe de judo prévus début mai également à Prague n’ont encore rien annoncé mais doivent également se préparer à annuler cet événement qui était un des grands rendez-vous de l’année pour la star nationale Lukáš Krpálek avant les JO de Tokyo, dont l’organisation cet été est aussi réellement menacée.