Coup d’envoi du Festival international de musique Leoš Janáček

Orchestre de la Radio tchèque

Du 29 mai au 1er juillet, le Festival international de musique Leoš Janáček proposera une trentaine de rendez-vous, à Ostrava principalement, mais également dans cinq autres lieux de la Moravie du Nord et de la Silésie. L’édition 2022 du festival débutera par la traditionnelle Sinfonietta de Janáček et l’insolite Concerto pour hautbois de Strauss, interprété par le grand nom du hautbois en Tchéquie, Vilém Veverka.

Vilém Veverka | Photo: Festival international de musique Leoš Janáček

Présenter les nouvelles tendances et les jeunes talents de la musique classique - tel est l’objectif de cette nouvelle édition du festival. Le concert d’ouverture sera donné par l’Orchestre symphonique de la Radio tchèque. En guise de contrepoids, l’Orchestre de la Radio a également choisi un contemporain de Janáček, mais représentatif d’une musique inspirée par d’autres univers, Richard Strauss.

Plusieurs grands noms de la musique contemporaine internationale se donnent rendez-vous en République tchèque. Une nouvelle composition d’Irena Szurmanová, commandée par le festival, sera présentée en première mondiale.

Jean Rondeau | Photo: Shura Rusanova,  Festival international de musique Leoš Janáček

Cette année, l’artiste en résidence du festival est le représentant peu orthodoxe de la performance contemporaine au clavecin, Jean Rondeau, qui interprétera les Variations Goldberg, une composition emblématique de l’époque baroque, dans un programme séparé, aux côtés de l’Orchestre philharmonique de Zagreb.

Yaroslav Shemet | Photo: Karol Fatyga,  Festival international de musique Leoš Janáček

Cette année, l’actualité influence également la programmation du festival. Agé de seulement 25 ans, le chef d’orchestre polonais d’origine ukrainienne Yaroslav Shemet est considéré comme un des espoirs de la jeune génération de chefs d’orchestre. Il donnera un concert spécial avec l’orchestre symphonique Sinfonia Varsovia. Ensemble, ils proposeront une « soirée slave » unique, avec un programme riche en émotions comprenant des œuvres du compositeur ukrainien Valentin Silvestrov, du Polonais Zygmunt Noskowski, contemporain d’Antonín Dvořák, et la symphonie « Destin » de Ludwig van Beethoven. Cette soirée sera donc tout entière symboliquement tournée vers l’Ukraine

Le café Sádrový Ježek à Ostrava | Photo: Festival international de musique Leoš Janáček

Cette année, pour la première fois, les événements culturels du Festival international de musique Leoš Janáček se refléteront dans le rythme quotidien de la vie à Ostrava et Hukvaldy. Le festival a prévu d’y ouvrir des cafés, proposant des performances musicales, des discussions et des rencontres avec les invités du festival et les artistes. A Ostrava, le lieu de ces rencontres sera le café Sádrový Ježek, situé dans la rue Janáček. En contrebas du château de Hukvaldy, lieu de naissance de Leoš Janáček, les gens pourront se rencontrer au Fara Café. Le programme proposé sera toujours gratuit.