Créations d’entreprises : la dynamique se poursuit en République tchèque

Photo illustrative: franky242 / freedigitalphotos

Un peu plus de 13 730 entreprises ont été créées en République tchèque au cours du premier semestre de cette année. Il s’agit d’une augmentation de près de 2 % par rapport à la même période en 2015, qui confirme la tendance observée ces deux dernières années.

Photo illustrative: franky242 / freedigitalphotos
Quelque 441 000 entreprises existent actuellement en République tchèque, selon les chiffres communiqués par la société Bisnode. Les données pour les six premiers mois de 2016 confirment la dynamique de 2015. L’année dernière, le nombre de nouvelles entreprises ayant vu le jour (près de 27 000 tous types d’activités confondus) a dépassé celui de 2007, avant donc encore la crise économique. Au rythme où vont les choses, 2016 pourrait donc bien permettre d’établir un nouveau record et ainsi constituer une nouvelle référence.

Cet intérêt s’explique logiquement par la bonne condition actuelle de l’économie tchèque et la confiance que celle-ci inspire aux Tchèques. Parmi les 441 000 entreprises existantes, la très grande majorité (un peu plus de 415 000) sont des sociétés à responsabilité limitée (désignées sous l’abréviation « s.r.o. » en tchèque), tandis que le reste (25 700) sont des sociétés par actions.

Près de la moitié de ces nouvelles entreprises immatriculées en 2016 siègent à Prague, parmi lesquelles 68 % sont des sociétés par actions. Derrière la capitale, les régions de Moravie du Sud (1 680 créations, soit 12,6 % du total) et de Moravie-Silésie (1 178 créations, 8,8 % du total) apparaissent comme les plus dynamiques, Brno et Ostrava, les deuxième et troisième plus grandes villes du pays, représentant des espaces traditionnellement attrayants pour les nouveaux entrepreneurs. La région de Bohême centrale, qui entoure Prague, figure en quatrième position dans ce classement avec 916 créations (6,9 % du total).

A l’autre bout de l’échelle, c’est dans la région de Karlovy Vary, en Bohême de l’Ouest, que les chiffres sont les moins réjouissants avec seulement 205 créations d’entreprises depuis janvier dernier, soit à peine 1,5 % du total pour l’ensemble du pays. Mais plusieurs autres régions comme celles de Vysočina (dans le centre de la République tchèque), de Liberec (Bohême du Nord), de Hradec Králové et de Pardubice (villes voisines de Bohême de l’Est) ou encore de Zlín (Moravie) présentent, elles aussi, des chiffres très proches.