Crise financière : le ministre tchèque des Finances favorable à une augmentation de la limite de garantie bancaire

Le ministre tchèque des Finances, Miroslav Kalousek, s'est dit prêt à mener un débat sur l'augmentation de la limite de garantie des dépôts bancaires en République tchèque à la suite de l'actuelle crise financière.

Miroslav Kalousek, photo: CTK
Jusqu’à présent, les dépôts bancaires en République tchèque sont garantis à hauteur de 25 000 euros. Après la réunion des ministres des Finances de l’Union Européenne, le ministre tchèque a indiqué qu’il allait déposer un projet de loi visant à doubler ce montant pour le faire passer à 50 000 euros, c’est-à-dire le minimum sur lequel se sont entendus les ministres des Vingt-Sept à Bruxelles. Miroslav Kalousek :

« Mon projet est lié au fonds de garanties des dépôts institué par la loi auxquels contribuent les banques à hauteur de 10% du chiffre d’affaires de leurs intérêts. Cela signifie que les bénéfices des banques financent ce fonds qui permet de garantir les dépôts bancaires. »

Pour le Premier ministre, Mirek Topolánek, la garantie de remboursement bancaire minimale souhaitée par Bruxelles « est discutable mais c’est un moindre mal ». Pour l’opposition sociale-démocrate (CSSD) en revanche, cette garantie n’est pas suffisante. Selon Jiří Havel, conseiller du président du CSSD, « cette garantie devrait être totale, comme en Allemagne ou en Autriche ».

Dans son édition de mercredi, le quotidien Lidové noviny informait que les Tchèques commençaient à se renseigner sur les possibilités de transférer leur argent sur des comptes autrichiens, où les dépôts sont donc désormais garantis à 100%.

Outre les voisins autrichiens et allemands, le Danemark, l’Irlande, la Grèce et l’Islande garantissent sans plafond maximum les dépôts bancaires. Une idée rejetée par le ministre des Finances :

« Une garantie générale et absolue équivaut à dire aux gens qu’avec leur propre argent, c’est à dire avec leurs impôts, ils garantissent l’argent qu’ils ont sur leur compte, ce qui en toute logique est une bêtise populiste. »

Le projet de Miroslav Kalousek d’augmenter la garantie des dépôts à hauteur de 50 000 euros doit être adopté par le gouvernement dans les prochaines semaines. Ce sera le Parlement qui décidera ensuite de l’adopter ou non.