De nouveau les Roms sont agressés

r_2100x1400_radio_praha.png

De nouveau, les Roms de la ville de Rokycany font l'objet d'attaques et de terreur. Dans la soirée de lundi à mardi, un anoynme a détruit la fenêtre du centre local de la culture rom et y a versé de l'essence.

Déjà vendredi, des jeunes en moto, ont jeté un cocktail Molotov dans une demeure rom. La police a déjà arrêté trois adolescents de 17 ans qu'elle suspecte d'être à l'origine de cette agression. Pour sa part, l'activiste Ondrej Gina, signale des coups de téléphone anonymes le menaçant de le "faire sauter en l'air", ce qui a nécessité l'intervention de chiens policiers pour la recherche d'éventuel explosif dans son domicile. "C'est vraiment des temps horribles, pareille chose, nous ne l'avons jamais vécue dans notre ville", déclare le vice-maire de Rokycany. Outre ces deux attaques, trois individus ont pris à partie, le mercredi 5 juillet, six Roms dans la région de Rokycany dont ils ont blessé deux. Tous les responsables se perdent en conjectures, alors et surtout que ces derniers temps la mairie a commencé à coopérer dans des conditions satisfaisantes avec les Roms. Mais l'enquête ne fait que commencer.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture