Déception et surprise pour les joueuses et joueurs tchèques à Roland Garros

Nicole Vaidisova, photo: CTK

Ce ne sera pas cette année qu'une joueuse ou un joueur tchèque remporteront le French Open sur la terre battue de Roland Garros. Sur toute la participation tchèque seul le double messieur et un double mixte continuent le tournoi.

Nicole Vaidisova, photo: CTK
En étudiant les résultats des Tchèques depuis les débuts du French Open, on ne peut que constater que les dames ont fait mieux que les messieurs. En effet, ces derniers n'ont pas passé le premier tour, sauf Bohdan Ulihrach qui fut toutefois éliminé au deuxième tour. Chez les dames, à part Nicole Vaidisova, la meilleure joueuse actuelle, au 10e rang du classement ATP, les autres membres du quatuor féminin tchèque qui étaient venus tenter leur chance à Roland Garros n'ont pas fait long feu. Eva Birnerova n'a pas passeré le premier tour, tout comme Kveta Peschke. Par contre, Lucie Safarova s'est très fait remarquée à Paris en devenant la « tombeuse » de la Française Amélie Mauresmo au troisième tour. Pourtant, Safarova ne continua pas et quitta Roland Garros en huitième de finale. Nicole Vaidisova avait confiance en elle et comptait bien renouer au moins sur sa qualification de l'année dernière pour les demi-finales. Rappelons que Nicole Vaidisova est une attaquante et qu'elle n'aime pas tellement jouer contre les joueuses qui misent sur la défense. Manque de chance, c'est un adversaire de ce genre qui l'attendait en quart de finale, la belle Serbe qui crée la surprise à Paris, Jelena Jankovic. D'après son entraîneur, Ales Kodat, Nicole Vaidisova a fait un très bon match, elle était même meilleure que Jankovic, mais dans les moments décisifs, les balles allaient un ou deux centimètres trop loin, en dehors du court. Défaite 3 :6, 5 :7, après que Vaidisova n'ait pas permis à la Serbe quatre balles de match ! Pourtant, avant de quitter Paris, la meilleure joueuse tchèque déclarait qu'elle était satisfaite de son début de saison. Nicole Vaidisova :

Jelena Jankovic, photo: CTK
« Je suis satisfaite de mes performances et le principal est que je sois en bonne santé et que je puisse jouer sans aucune douleur. Je suis heureuse d'avoir retrouvé mon rythme, de pouvoir jouer comme je le veux, mais cela peut toujours être mieux. Maintenant je vais me préparer à Wimbledon et passer quelque temps en famille avec mes amis. »

Pourtant, les Tchèques continuent à Roland Garros, cela grâce à une grande surprise que le double, Lukas Dlouhy et Pavel Vizner, a créée en battant les meilleurs au monde, les frères Bryan des Etats-Unis. Ils sont en demi-finale tout comme un autre Tchèque, Radek Stepanek qui, en compagnie de l'Indien Mahesh Bhupathi a battu les champions de Roland Garros des deux dernières années, le Suédois Jonas Björkman et le Biélorusse Max Mirni.