Décès du général Jan Paroulek, ancien combattant en France, en Angleterre et en Belgique

Le général Jan Paroulek, photo: CTK

La communauté des Légionnaires tchécoslovaques a annoncé la nouvelle du décès de l’un des leurs, le général de brigade Jan Paroulek. Ancien combattant sur les fronts en France, en Angleterre et en Belgique, héros du débarquement en Normandie, Croix de guerre tchèque et chevalier de la Légion d’honneur, il nous a quittés mardi à l’âge de 85 ans.

Le général Jan Paroulek, photo: CTK
Le parcours du général Paroulek était un formidable clin d’œil à l’histoire du deuxième conflit mondial : la guerre l’a trouvé en France où il avait été admis, en 1937, dans un lycée militaire. « Lorsque la guerre a éclaté, j’ai pensé que sans moi, on la perdrait. Les camarades du lycée ont fait une collecte pour acheter mon billet de train pour Marseille où j’ai voulu m’enrôler dans l’armée mais je n’avais que 17 ans, » s’est souvenu Jan Paroulek dans l’un de ses derniers entretiens à l’agence CTK. Plus tard, il a combattu contre le nazisme en uniforme de la brigade tchécoslovaque blindée. Il a fait partie des pilotes tchécoslovaques combattant sous les couleurs de la Royal Air Force en Angleterre et l’un des participants au débarquement en Normandie.

Retourné dans son pays, après la guerre, Jan Paroulek a été, de même que d’autres anciens combattants des fronts Ouest, victime de la répression communiste. Condamné à douze ans de réclusion pour haute trahison, il a été libéré après dix ans passés en prison et dans des mines d’uranium à Jáchymov. En 1968, Jan Paroulek a contribué au rétablissement de l’Association des soldats tchécoslovaques étrangers et, après la révolution de Velours, à la renaissance de la Communauté tchécoslovaque des légionnaires interdite sous le régime précédent.

La ville de Přerov où il a passé toute sa vie va dire, le 4 février, son dernier adieu au général de brigade Jan Paroulek. L’un des derniers combattants pour la démocratie contre le nazisme sera inhumé avec les hommages militaires. La cérémonie sera clôturée par le survol d’une escadrille d’honneur.