Depuis vingt ans, l’Association franco-tchèque d’Aquitaine resserre les liens entre les deux pays

Le Site officiel de l’AFTA

L’année 2018 est marquée par une série de commémorations d’événements liés à l’histoire de la Tchécoslovaquie. Celles-ci culmineront dimanche 28 octobre, date à laquelle les Tchèques et les Slovaques fêteront en beauté le 100e anniversaire de l’indépendance de leur Etat commun. L’anniversaire que nous avons choisi d’évoquer dans cette émission n’est sans doute pas de cette envergure, mais il mérite bel et bien d’être célébré, car il met à l’honneur l’amitié franco-tchèque, une amitié qui fut, par ailleurs, un des piliers de la politique étrangère de cette jeune République tchécoslovaque née en 1918.

Stella Marisová-Sirben, photo : Archives de Stella Marisová-Sirben
Installée à Bordeaux, la soprano et professeur de chant tchèque Stella Marisová –Sirben a fondé en 1998 l’Association franco-tchèque d’Aquitaine (AFTA), une organisation qui participe au rayonnement de la culture tchèque en France et vice-versa. Stella Marisová-Sirben a fait venir en France, entre autres, les organistes Irena Chřibková et František Vaníček, les chorales renommées Motýli et Carmina ou encore l’orchestre Primavera de Hradec Králové. Radio Prague a joint Stella Marisová-Sirben pour qu’elle retrace les vingt ans d’activités de son association.

« Le premier événement important que notre association a organisé, en collaboration avec la mairie de Bordeaux et d’autres partenaires, n’était pas culturel, mais sportif : en 1999, nous avons participé à l’organisation du match entre le club de football du Sparta Prague et les Girondins de Bordeaux. Nous devions mobiliser tous nos efforts et, par conséquent, cet événement nous a unis au sein de l’association. Ensuite, je me rappelle en particulier de la tournée de l’orchestre Primavera de Hradec Králové qui a eu lieu en 2004. Nous avons présenté cet orchestre au public à Bordeaux, à Lyon et dans d’autres villes encore. La tournée a culminé par un concert donné aux Invalides à Paris, devant plusieurs centaines de personnes. C’était un moment riche en émotions. Finalement, je tiens à rappeler notre collaboration avec l’orchestre à cordes du conservatoire de Prague 8 (ZUŠ Taussigova, ndlr), entamée en 2016. Nous avons donné des concerts au palais Liechtenstein, à Prague, ainsi qu’à Bordeaux et à Saint-Emilion. »

Lorsque Stella Marisová-Sirben dit « nous », elle pense à ses élèves auxquels elle donne des cours de chant et qui sont tous membres de l’Association franco-tchèque d’Aquitaine. Celle-ci regroupe actuellement une soixantaine de personnes : des Tchèques installés dans la région bordelaise, des couples franco-tchèques ou encore des Français attachés à la République tchèque.

Le Site officiel de l’AFTA
Outre les concerts, l’AFTA a organisé, depuis la fin des années 1990, une vingtaine de conférences, des soirées littéraires, des stages de chant, des expositions, des séjours d’échange, ainsi que des voyages de découverte. Le dernier voyage en date, réservé aux membres de l’association, s’est déroulé cet été. Il a donné le coup d’envoi à toute une série de manifestations préparées par Stella Marisová-Sirben à l’occasion du 20e anniversaire de l’AFTA :

« En effet, cet été, l’AFTA s’est déplacée pour une semaine en République tchèque. Quelque 25 membres de l’association ont pris part à ce voyage qui nous a emmenés à Blansko, à Brno et à Prague. Evidemment, ce voyage avait un volet culturel : nous avons donné trois concerts dans ces villes. Pour l’année prochaine, nous préparons des rencontres et conférences à Bordeaux et à Saint-Emilion, où nous sommes toujours chaleureusement accueillis par nos sympathisants. Ces conférences auront pour thème la langue et la littérature tchèque. Nous aborderons aussi le sujet de la liberté, pour évoquer le 30e anniversaire de la révolution de Velours. Enfin, nous préparons, pour l’année prochaine, un concert de Noël, avec la participation de l’atelier chorégraphique et d’une école de théâtre de Bordeaux. Ce ‘Noël tchèque’ est une manifestation que nous avions déjà organisée à plusieurs reprises à Bordeaux. A chaque fois, elle a remporté un grand succès auprès du public français. »

http://www.franco-tcheque-aquitaine.com