Députés Football Klub : de l'argent public pour un tournoi en Russie ?

Photo: Štěpánka Budková

Avec le hockey sur glace, le football est le sport le plus apprécié en République tchèque. En témoigne la demande mercredi de la commission parlementaire du budget adressée au ministère des Finances d’accorder 650 000 couronnes (plus de 25 000 euros) à l’équipe de football de la Chambre des députés. Objectif : représenter fièrement le lion de Bohême et l’aigle de Moravie au tournoi international de football de Sotchi en Russie à la mi-mai. A l’heure où le gouvernement effectue des coupes budgétaires drastiques dans tous les secteurs de la société, cette requête audacieuse n’a pas forcément été vue d’un bon œil et le ministre Miroslav Kalousek a remis les pendules à l'heure.

Igor Svoják, photo: le site oficiel d'Igor Svoják
Qui c’est les plus forts ? Evidemment c’est les députés. Pas sûr qu’elle ait un bon public et les meilleurs supporters mais l’équipe de football de la Chambre des députés est une réalité. Sport populaire par excellence, la passion pour le football dépasse les clivages politiques ainsi que le note Igor Svoják du parti de droite ODS, la principale formation gouvernementale :

« Il y a dans notre équipe des représentants d’absolument tous les partis politiques présents à la Chambre des députés. Nous avons passé le mot à nos collègues et nous avons composé une équipe. »

Membre de la commission parlementaire relative au budget, Igor Svojak n’est certainement pas innocent dans la demande de fonds pour cette équipe de football pour pouvoir aller traîner ses chaussures à crampons du côté du Caucase. A ses côtés, évoluent notamment le social-démocrate Josef Tancoš, qui est aussi directeur de l’Académie de football Josef Masopust, ou encore le communiste Josef Šenfeld, qui a fait ses premières armes sur les terrains de Bohême du Nord. A croire que le football est un sport de Josef. Un autre député social-démocrate Miroslav Svoboda, démentirait certainement, lui qui défend également l’existence de cette ‘reprezentace’ :

Miroslav Svoboda, photo: le site oficiel de ČSSD
« Il ne s’agit pas seulement d’un match de football. C’est une autre forme de rencontre et personnellement je suis partisan du fait qu’il est nécessaire d’acquérir de l’expérience même à travers ces aspects moins formels. »

Cette équipe n’a pourtant pas que des aficionados à la Chambre basse du parlement. Dans un contexte de restriction généralisée des dépenses publiques, de hausse du chômage et de défiance à l’égard de la chose politique, cette rallonge de 650 000 couronnes aurait certainement été perçue comme une provocation par la population. Helena Langšádlová, députée pour le parti conservateur TOP 09, deuxième formation de la coalition gouvernementale, ne disait pas autre chose :

Helena Langšádlová, photo: Khalil Baalbaki, ČRo
« A l’heure où nous réalisons des économies dans tous domaines, je ne considère pas cela comme une proposition pertinente. »

Les opposants au déblocage de ces 650 000 couronnes ont également rassemblé des députés de tous horizons. Le communiste Jiří Dolejš, membre de la commission budgétaire, considère que l’argent public ne devrait pas servir à financer ce type de projet :

« Les députés devraient aussi faire du sport mais je pense qu’ils devraient soit se trouver un sponsor soit utiliser leur propre argent. »

Photo: Štěpánka Budková
Et le ministre des Finances, Miroslav Kalousek lui a donné raison jeudi dans l’après-midi. Suite à une rencontre avec Igor Svoják, l’homme fort du parti TOP 09 a refusé de mettre à disposition cet argent alors qu’il avait annoncé dans un premier temps ne pas y être opposé. Les Tchèques ne financeront donc pas le voyage en Russie d’une fière équipe de députés qui devra trouver une autre source de financement pour aller affronter à Sotchi, où auront lieu les Jeux olympiques d’hiver l’an prochain, les meilleures formations parlementaires du monde connu.