Des représentants de Brno, centre européen de l’économie numérique, en visite à Bordeaux

Brno, photo: Foto: Benoît Rouzaud

Une délégation tchèque de Brno entame a entamé, ce mercredi, une visite de deux jours à Bordeaux. Les deux parties se réunissent autour d’une problématique commune : l’économie numérique et la programmation informatique. Souvent méconnu, Brno est pourtant un grand centre en Europe dans le développement des technologies de l’information et de la communication.

Brno, photo: Foto: Benoît Rouzaud
Cela fait désormais une dizaine d’années que la capitale de la Moravie s’est positionnée sur le marché européen comme un des principaux pôles de développement des activités de programmation, de sécurité informatique et d’innovation dans le domaine du numérique.

C’est la raison pour laquelle sept entreprises et organismes du secteur de la technologie de l’information, accompagnées de l’ambassadeur de République tchèque en France, Petr Drulák, de représentants de la ville de Brno et des chambres de commerce franco-tchèque et de Brno, présentent le potentiel de leurs activités à Bordeaux, où ils découvriront aussi le tissu économique de la métropole de l’Aquitaine. Parmi les sujets évoqués dans le cadre de cette visite figue ainsi la notion de smart-city, dossier qui tient à cœur à la ville de Brno.

Petr Drulák, foto: Magdalena Hrozínková
Reconnu comme un centre majeur de l’économie numérique mondiale notamment par l’Institut de technologie du Massachusetts, institution de référence pour l'enseignement et la recherche en science et en technologie, Brno devient un centre économique de plus en plus important en République tchèque. Deuxième ville du pays par sa population et sa superficie, son positionnement idéal entre Prague, Vienne et Bratislava, permet à Brno de jouir aujourd’hui d’une forte concentration de savoirs et de capitaux.

Massivement impliquée dans la transition numérique depuis de nombreuses années, la ville s’est également affirmée comme un acteur majeur dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. C’est à Brno qu’ont vu naître des entreprises comme Avast, ESET et AVG Technologies, aujourd’hui détentrices de quelque 40% des parts du marché mondial des antivirus. Avec plus de 4 000 diplômés par an dans les domaines de l’informatique, des sciences, des mathématiques et de l’ingénierie, les universités et centres de recherche de Brno contribuent de manière déterminante à l’amélioration des systèmes de cyber-sécurité, de gestion des réseaux et de flux d’informations.