Designblok 2007 : un voyage dans le temps

r_2100x1400_radio_praha.png

Mardi, le coup d'envoi de la neuvième édition de la semaine du design, Designblok, a été donné. A travers Prague, expositions, défilés de mode et conférences donnent le la sur les grandes tendances du design en Tchéquie, mais aussi sur ce qui se fait hors des frontières.

Husakovo 3+1, photo: CTK
« Tour de design » c'est le nom - en français dans le texte - de la neuvième édition de Designblok. La commissaire de l'exposition, Jana Zielinski, explique pourquoi cet intitulé a été choisi :

« Quand nous nous sommes rendus compte de l'énorme intérêt que suscitait l'édition 2007 de Designblok, nous avons décidé que ce serait un grand voyage, un grand tour. En plus, cela implique que les visiteurs auront l'occasion de voir des objets du passé, à côté des créations contemporaines. Donc, c'est aussi en quelque sorte un voyage dans le temps. Les gens vont pouvoir voir ce qui nous entourait dans les années 70, à l'époque de Husak et de la normalisation. Une des expositions s'appelle justement « Le F3 de Husak » (en tchèque Husakovo 3+1) et présente un appartement type de ces années-là. »

Husakovo 3+1, photo: CTK
Et c'est vrai qu'on a l'impression, ces derniers temps, que le style d'ameublement des années 70 connaît un souffle nouveau, après avoir longtemps été laissé pour compte. Il faut dire que les objets et meubles qui se retrouvaient chez toutes les familles sous le communisme n'avaient guère d'attrait ; mais la patine du temps a fait son travail...

Autre période qui sert de source d'inspiration, les années 80... Ou encore le début des années 90, qui en était encore bien imprégné. Daria Podboj est créatrice pour le studio de design sur Internet, Vohoz (« fringues » en tchèque), qui fabrique sacs, t-shirts et autres vêtements. Les produits exposés à Designblok explosent de couleurs. Daria Podboj :

« Nous aimons bien les couleurs criardes, le jaune fluo, le rose fluo, le vert fluo. Là, on vient de commencer à aussi utiliser des feuilles argentées et dorées, on ne peut pas les voir là, parce qu'elles sont un peu plus chères. Pour la collection qui est exposée ici, toutes les images sont inspirées de séries télé comme Dallas Dynastie ou Beverly Hills. »

Il ne s'agit évidemment là que d'une collection, mais il est vrai que le kitsch a un côté porteur et étonnamment fédérateur :

« Nous ne rejetons pas du tout le kitsch. En tout cas, pas le beau kitsch, celui qui nous plaît. Pourquoi ces représentations ? Ce n'est pas tant les années 80 que le culte des séries en fait. Personne n'a pu y échapper, même les gens qui disent qu'ils n'en ont jamais vues de leur vie et qu'ils n'en verront jamais. Ils savent très bien qui est qui, et parfois sont même capables de vous dire l'intrigue ! Nous non plus, nous n'avons pas échappé à cette mode. »

Comme le précise encore Daria Podboj, qui expose à Designblok depuis trois ans, l'événement est important en tant qu'exposant, car après ce rendez-vous, les commandes connaissent en général un pic, en lien avec les fêtes de Noël à l'horizon.

Designblok, c'est évidemment aussi et surtout le rendez-vous de quelques autres 60 studios de design et créateurs, parmi lesquels de grands noms du design tchèque comme les studios Olgoj Chorchoj, Qubus, ou l'atelier Pelcl. Et Designblok, c'est toujours l'occasion de rappeler que la Tchécoslovaquie, dans les années 30, a été un laboratoire productif et original en la matière...