ECHT ! Du bon « pub rock » !

Echt !, photo: Site officiel du groupe
0:00
/
0:00

Depuis sa création en 1988, le groupe Echt ! s’est construit une place indéniable au sein de l’underground tchèque. Désormais considéré comme étant un groupe appartenant au « pub rock », Echt ! est devenu une légende s’imprégnant notamment d’une atmosphère punk. Echt !, mot qui, traduit de l’allemand, signifie « vraiment » en français, continue de se produire à travers le pays, et ce toujours devant un public fidèle et conquis.

Un groupe difficilement classable

Echt !, photo: Bigbít / ČT
Si le style de musique du groupe Echt ! semble difficilement définissable par les critiques, il n’en reste pas moins que le groupe originaire du quartier pragois de Košíře, et des alentours du pub, de la « hospoda » Klamovka, en tchèque, frôle non seulement le rock mais aussi le punk ou même la musique country, avec de légères inspirations de musiques irlandaises. Le caractère propre de l’œuvre du groupe Echt ! est que les musiciens abordent des sujets graves de la vie, avec le contraste d’une musique gaie et amusante. Sur ces tons très « pub rock », un genre de musique ayant vu le jour au milieu des années 1970 pour contrer le glam rock, se greffent des textes plutôt drôles et cocasses issus de la plume très poétique du leader Karel Malík, guitariste et saxophoniste, ayant également fait partie par le passé d’un des premiers groupes de reggae tchèque, Babalet.

« Lorsque la journée prend fin et le calme
envoie son peuple dehors
la reine la soif
au pub pour boire Au pub pour boire et jouer aux cartes
et rêver à haute voix et savoir
que la bière est reine
la bière est reine Sur les ailes de la nuit
des yeux vitreux vont se poser
lorsque le vin
le vin est roi »

Echt !, photo: Site officiel du groupe
Nombreux sont les musiciens qui sont passés par le groupe Echt !, qui compte à l’heure actuelle six membres en son sein, comme notamment le guitariste Vladimír Zatloukal, également membre du groupe Jasná Páka et ancien membre de Garage. Malgré ces quelques changements dans la composition, Echt ! a réussi à conserver le son d’une musique de bar tchèque tranchante, tout en réussissant à créer une atmosphère magique, parfois très dure, comme c’est le cas pour la chanson Kytara – Guitare.

« Une main pâle veut toucher les cordes
et cherche de possibles sons encore
c’est une mélodie sombre
qu’a cette musique, froide comme une ombre Joue, joue, avant qu’ils ne t’attrapent
avec une pierre, une chaîne, un opinel ou une hache Ils te trouveront quand tu dormiras
et ils se fourreront dans ta tête
un jour tu ne te réveilleras plus
et ton cœur s’arrêtera Joue, joue, avant qu’ils ne t’attrapent
avec une pierre, une chaîne, un opinel ou une hache »

Echt !, au goût musical amer, qui a même joué avec les Velvet Underground

Photo: Black Point Music
Après un premier album paru en 1997 et intitulé « Hořký pití », soit « Boisson amère » (album que nous sommes d’ailleurs en train d’écouter tout au long de cette émission), le groupe a sorti par la suite encore deux albums, « Smutný věci », soit « Choses tristes » en 1998 et « Je mi krásně », « Je me sens bien », en 2001. Car oui, jouer seulement devant un public semble être l’essence même du « pub rock ».

Le groupe tchèque ne semble pas cacher son inspiration vis-à-vis de l’esprit musical d’Iggy Pop ou de celui de Lou Reed. D’ailleurs, c’est en 1990, qu’Echt ! a également été invité à se joindre sur scène lors d’un unique concert historique donné par les légendaires Velvet Underground à Paris.

Même s’il y a eu des échos très positifs de la part de la critique, le groupe a continué de ne pas suivre le courant dominant, toujours dans l’underground, et fidèle à son petit label de musique indépendant Black Point. Malgré cela, le groupe Echt ! a eu l’occasion de se présenter dans un grand nombre de pays européens, passant, entre autres, par l’Autriche, la France, ou les pays baltes et la Pologne, à l’occasion d’une tournée aux côtés du groupe Už jsme doma.

« Le soleil continue de briller et c’est le paradis
la vieille ville de tours tient toujours
tout ira bien, comme on dirait
seulement rester calme »