Education des enfants bilingues au Centre tchèque de Paris

r_2100x1400_radio_praha.png

La promotion de la langue tchèque auprès de jeunes enfants tchèques ou biculturels à Paris, par l'intermédiaire de nombreux ateliers ludiques - voilà l'activité principale de l'association Entract, associée au Centre tchèque. Plus de détails avec Magdalena Hrozinkova, de passage à Paris.

La Saint-Nicolas sera célébrée au Centre tchèque de Paris avec quelques jours de retard, le samedi 9 décembre. La fête est organisée par l'association Entract (Entre amis de la culture tchèque en France). Créée en 2001, à l'initiative du Centre tchèque, cette association de bénévoles est dirigée par le médecin Lucie Slavikova, installée depuis quinze ans à Paris. « Le bilinguisme est l'avenir de l'Europe » affirme cette mère de deux enfants d'âge scolaire qui parlent couramment le tchèque, le français et l'anglais.

Entract réunit quelque 150 personnes, dont 70 enfants de 1 à 11 ans. Ils ont issus de familles franco-tchèques, de couples tchèques vivant en France ou encore de familles françaises ayant vécu, pendant un certain temps, en République tchèque.

Chaque semaine, des ateliers de peinture, de danse, ainsi que des manifestations axées sur l'histoire et la littérature tchèque leur sont proposées. Tout cela se passe en tchèque, afin que les enfants ne perdent ni la langue, ni le contact avec la culture du pays.

Une pratique qui n'a pas d'équivalent dans les autres centres culturels tchèques dans le monde. Elle trouve d'ailleurs de plus en plus d'écho parmi les parents, étant donné l'absence d'école tchèque dans la capitale française. A noter également que l'Entract participe à la mise en place d'une bibliothèque et d'une médiathèque au Centre tchèque. Enfin, l'association vient en aide aux parents qui se posent toute sorte de questions à propos du multilinguisme de leurs enfants - phénomène qui demeure entouré de préjugés.