Emil Zátopek bientôt honoré dans sa ville natale par un bronze à son effigie

Foto: STVN 1955

Kopřivnice, petite ville du nord de la Moravie, a officiellement lancé le week-end dernier une levée de fonds afin de financer la réalisation d’une statue à l’effigie de son enfant prodige : Emil Zátopek. La municipalité désire ainsi rendre hommage à l’un des plus grands coureurs de fond de l’histoire, à l’occasion de la célébration du 100ème anniversaire de sa naissance.

Né en 1922, Emil Zátopek est le seul coureur de l’histoire à avoir remporté le 5000 mètres, le 10 000 mètres et le marathon lors des mêmes Jeux olympiques à Helsinki en 1952. Après avoir obtenu la médaille d’or dans les deux premières courses, Zátopek a décidé à la dernière minute de courir ce qui était son premier marathon.

En 2002, une statue à taille humaine de la « locomotive tchèque », surnom attribué au coureur en raison de son style de course peu orthodoxe, a été installée dans les jardins du Musée olympique de Lausanne en Suisse. Seules trois autres personnalités importantes du sport se sont vues accorder un tel honneur auparavant.

Emil Zátopek  à Lausanne, Suisse, photo: Jan Kaliba, ČRo

Aujourd’hui, sa ville natale de Kopřivnice espère récolter 1,5 millions de couronnes tchèques, un peu plus de 55 000 euros, dans le but de financer une statue similaire du même sculpteur, Jaroslav Brož. Ce dernier a déjà commencé à travailler dessus comme il l’a récemment expliqué :

« La statue reposera sur ce qui s’apparente à un piédestal mais celui-ci évoquera le couloir d’une piste d’athlétisme. Elle sera réalisée en grandeur nature et dans un bronze assez sombre et brillant. »

La statue de Emil Zátopek à Zlín, photo: Radim Hanke, ČRo

Il y a six ans, une statue de Zátopek réalisée par un autre sculpteur avait été dévoilée au dans l’enceinte du Stade de la Jeunesse (Stadion mládeže) de Zlín, ville où le sportif travailla dans une usine de chaussures dès l’âge de 16 ans. C’est ici que le futur champion olympique fut forcé de courir après avoir été choisi au hasard lors d’un cross organisé par son entreprise, sous peine d’être licencié. Il termina second après une remontée un peu folle, ce qui suscita l’intérêt de l’entraîneur de l’usine. La légende était en marche.

Bien que Kopřivnice soit loin d’être la première à statufier le médaillé d’or en bronze, la ville morave compte bien rattraper le temps perdu. Lenka Heráková est en charge à la mairie des activités de loisirs :

« Voici l’endroit où la statue du célèbre natif de Kopřivnice, Emil Zátopek, se tiendra. Elle sera située au carrefour de cette allée en face de la mairie donc en plein centre-ville. »

Kopřivnice, photo: GoogleMaps
La villa Šustal, photo: Lmkoprivnice, CC BY-SA 4.0

La statue à l’effigie d’Emil Zátopek devrait occuper une place de choix en étant surélevée sur une « piste de course » d’environ 4 mètres de long et 80 centimètres de large au bout de la rue Štefánikova. Une grande exposition est également prévue dans le musée au sein de la villa historique Šustal en l’honneur du coureur de légende et de son épouse, Dana Zátopková, elle aussi championne olympique mais dans la discipline du lancer de javelot. Le couple est détenteur de cinq médailles d’or et de deux médailles d’argent olympiques. Le 21 novembre sera le vingtième anniversaire de la mort du champion tchèque. Son épouse Dana est décédée le 13 mars dernier.

Au cours de ses 17 ans de carrière, Emil Zátopek pulvérisa 18 records du monde et fut le premier à courir le 10 000 mètres en moins de 29 minutes. Son image dans son pays natal a été ternie par les critiques formulées sur sa compromission avec le régime communiste.

10
49.599906900000
18.144043000000
default
49.599906900000
18.144043000000