En 2019, le trafic aérien au-dessus de la Tchéquie a baissé pour la première fois depuis 10 ans

Václav-Havel-Flughafen (Foto: Jan Groh, CC BY-SA 3.0)

En 2019, le trafic aérien au-dessus de la République tchèque, un des plus denses d'Europe, a baissé pour la première fois en dix ans. Le nombre de décollages, atterrissages et survols du pays a baissé de 0,6% par rapport à l'année précédente, pour atteindre un nombre total d'avions de 906 666.

Photo: Jan Groh, CC BY-SA 3.0

La dernière baisse du trafic aérien en Tchéquie remontait à 2009, suite à la récession économique mondiale due à la crise de 2008. L'actuel ralentissement est plutôt lié à des problèmes de capacité dans les pays voisins.

Selon Jan Klas, chef des Services de navigation aérienne, l'Autriche et la Hongrie font face à d'importants problèmes de capacité : les connexions aériennes qui, généralement, faisaient passer les avions par ces deux pays puis au-dessus de la Tchéquie, ont en effet été déviées vers les Balkans ou la Pologne.

Photo: Ondřej Tomšů
En conséquence de quoi, les Services de navigation aérienne ont perdu certains vols lucratifs, notamment ceux opérés par l'Airbus A380. D'un autre côté, un certain nombre de vols depuis l'Allemagne, qui a également atteint sa limite maximale en termes de capacité, ont été déviés vers la République tchèque. S'exprimant pour le quotidien économique Hospodářské noviny, Jan Klas a estimé que l'immobilisation des Boeing 737 MAX pour des raisons de sécurité n'avait qu'un impact minime sur la situation actuelle.

Les Services de navigation aérienne ont également enregistré une baisse du taux de retard. L'an dernier, le taux de retard moyen s'élevait à 0,27 minute par vol, soit 44% de moins qu'en 2018.

Le mois de juillet a représenté traditionnellement le mois le plus fort en termes de trafic, avec plus de 95 206 vols. Le trafic le plus dense a été enregistré autour de l'aéroport Václav Havel à Prague, avec 154 485 vols en 2019, soit une baisse de 0,5% par rapport à l'année précédente.

Le nombre total d'atterrissages et de décollages, pour l'ensemble des aéroports du pays (Prague, Brno, Ostrava et Karlovy Vary) a atteint le nombre de 230 458 vols. La compagnie allemande Lufthansa arrive en tête des compagnies aériennes les plus présentes dans l’espace aérien tchèque, suivie par Wizzair et Ryanair.

Actuellement quelque 237 contrôleurs gèrent le trafic aérien au-dessus de la République tchèque.