En République tchèque, la Journée sans voitures est devenue une tradition

Foto: Ludwig Tegelbeckers

Comme depuis plusieurs années déjà, la République tchèque participe depuis le 16 septembre à la Semaine européenne de la mobilité. Une manifestation qui s'achève traditionnellement par la Journée sans voitures, sixième du nom cette année. Une journée qui se tient à Prague et dans de nombreuses autres villes tchèques comme dans le reste de l'Europe le samedi 22 septembre.

Chaque année, à la mi-septembre, l'Europe se mobilise pour promouvoir des solutions de transport alternatives. La République tchèque ne fait pas exception à la règle et la liste des villes se joignant à l'initiative écologique organisée en coopération par la Commission européenne et le ministère de l'Environnement en faveur des déplacements en transports en commun, en vélo ou à pied s'allonge d'année en année. La Journée européenne sans voitures se tient ainsi dans plus de cent communes du pays, dont la moitié entendent fermer au moins une partie de leur centre aux automobilistes.

A Prague, deux places, un quai le long de la Vltava et un pont proches du centre-ville ne seront accessibles qu'à tous ceux qui se rendent sur place autrement qu'en voiture. Un programme d'accueil, de divertissement et d'information est prévu pour l'ensemble de la journée, avec par exemple la présentation de plusieurs tramways historiques au bord desquels seront présents des élus de la ville. D'une manière générale, l'objectif de la manifestation de samedi est de rendre la rue aux gens, comme le proclame d'ailleurs le slogan de cette année, différentes possibilités d'activités sportives étant à cette fin proposées au public, tout comme celle de profiter en toute tranquillité des terrasses des cafés. Des spécialistes conseilleront également aux intéressés comment se déplacer en vélo comme à pied en toute sécurité, avant qu'un concert ne soit donnée en soirée devant la salle du Rudolfinum, haut lieu de la grande musique à Prague, pour clôturer une journée qui, pour ne pas gâcher les choses, s'annonce ensoleillée.

D'autres actions similaires se tiennent ou se sont déjà tenues dans la plupart des autres grandes villes, où souvent les transports en commun étaient également gratuits pour l'occasion.