Erreur grave des chirurgiens de Hradec Kralove

r_2100x1400_radio_praha.png

Il y a quelques jours, les médias tchèques ont publié une information qui a éclaboussé la réputation de l'Hôpital universitaire de Hradec Kralové, ville de Bohême de l'Est. Les chirurgiens de cet hôpital ont procédé par erreur à l'ablation d'un rein relativement sain en laissant un rein malade dans le corps du patient.

Cette erreur fatale qui a mis en danger la vie du malade, a provoqué un scandale. On se demandait comment la faute d'une telle gravité avait pu se produire, on accusait les médecins de négligence. Face à la critique, la direction de l'Hôpital a été obligée de destituer les médecins responsables et le chirurgien ayant procédé à l'ablation a été interdit d'opérer pendant un an. Actuellement, c'est la police qui ouvre une enquête sur cette affaire. Selon le parquet régional, le délit pourrait être qualifié de coups et blessures non intentionnels. Si ces soupçons se confirment, les médecins responsables risquent l'interdiction d'exercer leur profession et même des peines jusqu'à deux ans de prison. S'il s'avère que les médecins ont violé en plus une règle importante, ils pourraient être condamnés à des peines allant de 6 mois à 5 ans. Mais, tous cela ne pourrait pas rendre la santé au malade. Selon les médecins il n'a qu'un seul espoir pour recouvrer la santé - une greffe du rein.