Eurostat : Prague a le taux de chômage le plus bas de l’UE

Photo: Kristýna Maková

D’après les dernières données publiées par Eurostat sur le chômage dans diverses régions de l’Union européenne, la capitale tchèque se retrouve avec le taux de chômage le plus faible, avec seulement 2,5% de personnes sans emploi. Ces données comptent pour l’année 2014.

Photo: Kristýna Maková
Le nombre de chômeurs à Prague aurait baissé de 0,6% par rapport à 2013. Seules certaines régions d’Allemagne peuvent se targuer d’afficher un taux de chômage en-dessous de 3% dans le cadre de l’Union européenne. En 2014, la Haute-Bavière affichait un taux équivalent à celui de Prague, suivie par la région de Tübingen, le Haut-Palatinat, la Basse-Bavière et Basse-Franconie.

A l’opposé, les régions espagnoles et grecques se situent en bas de l’échelle. C’est l’Andalousie qui affichait en 2014 le plus fort taux de chômage avec 35%, tandis que les Canaries dépassent les 32%.

Seule ombre au tableau : Prague est à la traine quant au chômage des jeunes de moins de 24 ans. 10% de cette catégorie d’âge est sans emploi dans la capitale tchèque et sa région, contre 4% en Haute-Bavière. A Ipeiros, en Grèce, sept jeunes sur 10 est sans emploi.