Le taux d’emploi en baisse pour la première fois depuis huit mois

Photo: Martin Karlík, ČRo

Le taux d’emploi en République tchèque a cessé d’augmenter. En mars, il s’est élevé à 73,3%, soit 0,1 point de moins qu’en février. Inversement, le taux de chômage n’a jamais été aussi bas de toute l’histoire du pays en s’élevant à 3,4%. Telles sont les nouvelles données publiées par l’Institut tchèque des statistiques (ČSÚ), ce jeudi.

Photo: Martin Karlík, ČRo
Le ČSÚ utilise une autre méthode de calcul du chômage que le Bureau du travail, selon lequel son taux, le plus faible de toute l’Union européenne (UE), s’est élevé à 4,8% en mars, soit 0,3 point de moins qu’en févier.

Selon le ČSÚ, seuls 2,5% des hommes actifs tchèques étaient au chômage, soit le plus petit nombre jamais enregistré. Et si le taux d’emploi a très légèrement baissé pour la première fois depuis huit mois, le nombre de personnes employées a malgré tout augmenté de 1 400 pour un total de 5,077 millions. Plus significatif, le nombre de personnes possédant un emploi en République tchèque a augmenté de près de 70 000 en l’espace d’un an. Le taux d’emploi dans les tranches d’âge 30 – 49 ans et 15 – 29 ans atteint respectivement 87,4% et 48,5%.

Inversement, un peu plus de 178 000 personnes restaient sans emploi, soit 37 000 de moins qu’en 2016 à la même période de l’année. Les femmes sont les plus nombreuses au chômage (104 000). Près de 74 000 hommes étaient dans la même situation, soit là aussi un chiffre record.

Selon les chiffres publiés ce jeudi par Eurostat, le taux de chômage au sein de l’UE pour l’ensemble des vingt-huit pays membres a baissé à 8% au mois de mars, contre 9,5% dans la zone euro.