Eurovision : le représentant tchèque Benny Cristo en lice pour l’édition de rattrapage

/c/zpevaci/cristo_benny.png

La deuxième fois sera la bonne : c’est en tout cas ce que veut croire le chanteur et  danseur Benny Cristo qui représentera la Tchéquie au Concours Eurovision de la chanson en mai prochain avec une nouvelle chanson intitulée Omaga. Annulé l’an dernier pour la première fois de son histoire en raison de la pandémie, le concours musical aura bien lieu, assurent les organisateurs, même si pour l’heure personne ne sait sous quelle forme, alors que chaque année des milliers de personnes du monde entier viennent applaudir les candidats. 

Il avait remporté l’an dernier la compétition nationale de l’Eurovision devant six autres finalistes, mais ce n’est qu’un an après que Ben Cristovao, de son nom de scène Benny Cristo, devrait pouvoir se produire à Rotterdam, à l’occasion du second tour de la demi-finale, le 20 mai prochain.

Agé de 33 ans, l’artiste d'origine tchéco-angolaise a choisi de préparer le concours avec un autre titre que celui prévu en 2020, comme il s’en est expliqué au micro de la Radio tchèque :

Benny Cristo | Photo: Pavla Hartmanová,  Wikimedia Commons,  CC BY-SA 4.0

« Avec le musicien Filip Vlček, on ne pensait pas au départ que cela puisse être un titre pour l’Eurovision. On s’amusait juste à faire des accords de guitare. J’ai commencé à écrire des textes qui faisaient sens pour moi. L’Eurovision approchant, on savait qu’il faudrait choisir entre trois chansons et ce titre nous a semblé de plus en plus pertinent. Et j’ai commencé à me le représenter sur scène. »

C’est justement sur la version scénique que Benny Cristo va maintenant se concentrer, avec la préparation, au cours des trois mois à venir, de la chorégraphie du titre Omaga (pour OMG, Oh my God, en anglais) : une chorégraphie qui doit être calée au maximum, pour convaincre en trois minutes les fans et le jury tout autour du globe.

Dans l’incertitude qui plane sur tout événement actuellement, une chose semble sûre, c’est que l’édition 2021 de l’Eurovision aura lieu au mieux avec distanciation sociale. Plusieurs pistes sont actuellement à l’étude dont des shows sans public ou avec un nombre strictement limité de spectateurs. Le concours rassemblant des artistes venus de différents pays, la question même de leur déplacement peut également se poser – particulièrement pour la Tchéquie dont la situation sanitaire la classe actuellement comme le troisième pays le pire au monde.

Même le scénario d’une Eurovision totalement confinée, sans public et avec des performances pré-enregistrées est envisagé. Une solution extrême dont l’ancien finaliste de Česko Slovenská SuperStar, l’émission de radio-crochet tchèque, espère évidemment qu’elle ne sera pas retenue :

« J’ai vraiment hâte. J’espère qu’il y aura quand même quelques spectateurs parce que cette chanson mérite vraiment un public. Mais bon, je me produirai quelle que soit la variante choisie par les organisateurs pour la tenue du concours. Je serais vraiment déçu si c’était annulé une nouvelle fois. »

La République tchèque participe à l’Eurovision depuis 2015. A ce jour, c’est le chanteur Mikolas Josef qui a obtenu le meilleur résultat jamais enregistré pour un concurrent tchèque à l'Eurovision en se classant sixième du concours lors de l’édition 2018 à Lisbonne.