Faillite d'une agence de voyage, la première cette année

r_2100x1400_radio_praha.png

Elle s'appelle NES et elle est la première agence de voyage à faire faillite, cette année. Environ deux mille personnes ne partiront pas en congé au bord de la mer. Plus de deux cents touristes seront contraints de terminer prématurément leur séjour à l'étranger. Le propriétaire de l'agence NES, la première de Cheb, ville de Bohême occidentale, a déposé au tribunal le projet de sa liquidation judiciaire et fermé ses bureaux. Encore lundi matin, les clients attendaient, en vain, le départ de leur bus pour l'Espagne. Personne ne les a prévenus. En ce moment, il n'est pas certain qu'ils récupèrent leur argent. Le fait que c'est le premier cas, cette année, est, certes, positif, par rapport aux étés précédents où les faillites des agences de voyage se comptaient par dizaines. Mais l'incertitude des clients persiste, car la loi sur l'assurance des séjours n'a toujours pas été adoptée.