Foot – Championnat : 4 équipes à la lutte pour le titre

Hradec Králové - Sparta Prague, photo: CTK

Le Sparta Prague, le Slovan Liberec, le Viktoria Plzeň et Mladá Boleslav sont les quatre équipes à la lutte pour le titre de champion de République tchèque. Bien que leader et logique favori, le Sparta Prague n’aura cependant pas la tâche facile pour récupérer un trophée abandonné au Viktoria Plzeň la saison dernière. Et le Slovan Liberec entend bien, lui aussi, ajouter une nouvelle ligne à son palmarès.

Hradec Králové - Sparta Prague, photo: CTK
En football, pas de plays-offs comme en hockey, mais un championnat, la Gambrinus Liga, qui a repris ses droits depuis deux semaines après une longue trêve hivernale de deux mois et demi. Et comme en hockey, c’est le Sparta Prague qui occupe la place de leader après dix-huit des trente journées que compte la saison de championnat. Mais défait (0-1), vendredi soir, lors de son déplacement à Hradec Králové, en Bohême de l’Est, le Sparta, qui a entrepris de vastes changements dans son effectif et dans son encadrement technique cet hiver, ne compte plus que trois points d’avance sur son premier poursuivant, le Slovan Liberec. Equipe surprise de la première moitié de saison, Liberec s’est, lui, facilement défait (2-0) devant son public de Příbram. Comme il y a dix ans, année du premier des deux titres de champion de République tchèque de l’histoire du club de Bohême du Nord, le Slovan devrait donc rester dans la lutte pour la première place jusqu’à la fin de la saison.

Le Viktoria Plzeň a réalisé une mauvaise opération en concédant un match nul (1-1) à domicile contre le Dukla Prague, photo: CTK
Deux autres équipes sont également encore en course : le Viktoria Plzeň et Mladá Boleslav, malgré leurs neuf points de retard sur le Sparta. Toutefois, avant d’affronter le Sparta samedi prochain à Prague pour ce qui constituera l’affiche de la 19e journée, le Viktoria Plzeň, malheureux en Ligue Europa la semaine dernière (http://www.radio.cz/fr/rubrique/faits/foot-ligue-europa-merci-plzen), a réalisé une mauvaise opération en concédant un match nul (1-1) à domicile contre le Dukla Prague. Malgré une nette domination et l’ouverture du score en première mi-temps, le champion en titre n’a pas su venir à bout du promu et engranger les trois points de la victoire, comme le regrettait le capitaine de Plzeň, Pavel Horváth :

Pavel Horváth, photo: CTK
« Bien sûr, on a encaissé un but bête sur une erreur de notre gardien, mais ce sont des choses qui arrivent et qui font partie du jeu. Je pense qu’on peut surtout regretter nos occasions manquées. Nous en avons eues plus que suffisamment pour gagner. Il y a eu aussi parfois un manque de réussite. Même si nous avions joué une demi-heure de plus, nous n’aurions pas marqué de deuxième but aujourd’hui. Il y a des jours comme ça… C’est une grosse perte pour nous au classement, même si on ne peut pas nous reprocher notre engagement. Nous voulions absolument les trois points de la victoire. Mais pour cela, il aurait fallu concrétiser nos occasions… »

Mladá Boleslav s’est difficilement imposé (2-1) sur la pelouse de la lanterne rouge, le Viktoria Žižkov, photo: CTK
Quant à Mladá Boleslav, dernière des quatre équipes à la lutte donc pour le titre de champion ou au moins pour les places européennes en fin de saison, il s’est difficilement imposé (2-1) sur la pelouse de la lanterne rouge, le Viktoria Žižkov. Club d’un quartier populaire de Prague à proximité du centre-ville, le Viktoria Žižkov, club traditionnel de l’élite tchèque du football, est le quatrième club pragois à évoluer en première division cette saison, avec donc le Sparta, le Dukla et le Slavia ; le Viktoria Žižkov, un club aussi qui, malgré sa présence au sein de l’élite, a la particularité depuis de nombreuses années de disputer ses matchs de championnat le dimanche matin… Une ambiance très particulière, donc, que nous vous ferons découvrir dans une prochaine rubrique sportive.