Foot : le fiasco des Tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Le mercredi 14 novembre, un grand rêve du sport tchèque s'est évanoui : l'équipe nationale de football a été battue, au stade de Letna, à Prague, par la Belgique, 0-1. Défaite inattendue et bien triste, car les Tchèques ont ainsi perdu leur dernière chance de jouer au Championnat du monde de 2002. Magdalena Segertova ajoute...

En plus, cela fait dix ans, déjà, que l'équipe tchèque est absente au Mondial. Pourtant, avant le match contre l'adversaire belge, les vedettes tchèques, telles que Pavel Nedved, Tomas Rosicky, ou Karel Poborsky, mais aussi l'entraîneur, Jozef Chovanec, semblaient très sûrs d'eux et ne cachaient pas leurs ambitions. Mais, finalement, le public est resté perplexe devant leur performances médiocres : quatre minutes avant la fin du match, les Tchèques ont encaissé le but décisif sur penalty et, quelques instants plus tard, les cartons rouges pour les deux capitaines... Les Belges se sont frottés les mains. Ecoutons leur entraîneur, Robert Waseige...

"Evidemment, il est très facile de donner des explications après un résultat positif, mais... Je pense que le mérite des Belges vient de leur intelligence et de l'approche collective de notre équipe. (...) Même si aujourd'hui l'équipe tchèque a été maîtresse beaucoup plus souvent du ballon, elle n'a pas su créer beaucoup d'occasions de but. Mais ça, s'est le mérite de nos joueurs, ce n'est pas une critique que l'on peut adresser aux Tchèques."

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture