Foot : Mlada Boleslav fait match nul contre un PSG en difficulté

Mlada Boleslav - Paris Saint-Germain, photo: CTK

Coupe de l'UEFA: jeudi soir, l'équipe tchèque de Mlada Boleslav affrontait le Paris Saint-Germain. Deux mois après son exploit réalisé à domicile contre l'Olympique de Marseille, le club de Bohême centrale a dû concéder le match nul 0-0 sur sa pelouse.

Mlada Boleslav - Paris Saint-Germain, photo: CTK
Pas de grand spectacle cette fois-ci dans le petit stade de Mlada Boleslav. Manque de passion, peu d'occasions et beaucoup de cartons. Des cartons jaunes, et un rouge aussi, plutôt sévère, pour le Parisien Amara Diané, expulsé du terrain juste avant la mi-temps.

Malgré leur avantage numérique en deuxième période et une poignée d'occasions de but, les Tchèques ne sont pas parvenus à prendre la défense parisienne en défaut. Pour l'entraîneur de Mlada Boleslav, Dusan Uhrin jr., son équipe a « manqué un peu de chance, mais le côté positif est qu'elle est toujours en course pour la qualification ». Même bilan dressé après ce 0-0 par l'entraîneur du PSG, Guy Lacombe :

Guy Lacombe, photo: CTK
« C'est un bon résultat, parce qu'on préserve une chance de se qualifier en gagnant le dernier match. C'est la chose la plus importante. La deuxième est que les garçons ont été héroïques à 10 contre 11. On a même plus d'occasions en deuxième période qu'en première, et plus que l'adversaire. Je pense que les joueurs ont répondu présent. A 11 contre 11, on aurait peut-être obtenu ce qu'on voulait... Malheureusement le sort s'acharne un petit peu sur nous. C'est vrai que la configuration du stade et l'agressivité de l'adversaire en plus des événements ont fait que les joueurs étaient un peu timorés en début de partie ».

Les « événements » dont parle Guy Lacombe, ce sont les graves incidents qui ont eu lieu la semaine dernière à Paris, après le match contre l'Hapoel Tel Aviv. Les supporters parisiens qui avaient fait le déplacement à Mlada Boleslav ont déplié quelques banderoles - « Pouvoir assassin » ou « Pour Julien », en hommage à l'un des leurs, tué au cours de ces « événements ».

David Rozehnal (au premier plan), photo: CTK
Pour le défenseur international tchèque du PSG, David Rozehnal, auteur par ailleurs d'une bonne prestation jeudi soir, la situation commence à devenir très pénible :

Vous avez déclaré que c'était le moment le plus difficile de votre carrière...

« C'est vrai, c'est très difficile pour nous, nous n'avons pas de resultats et il y a ce probleme avec les supporters. C'est très difficile pour la tête, parce que sans resultats et sans supporters, la competition est tres dure pour nous. »

On l'a vu à la fin du match, les supporters parisiens ont renvoyé les maillots que leur avaient lancés les joueurs de leur équipe...

« Oui, c'est la première fois que je vois ça. Ce ne sont pas des supporters pour moi... C'est très difficile de parler de ça... »


Et tandis que le PSG devra l'emporter devant le Panathinaïkos au Parc des Princes pour sortir de ce groupe G, Mlada Boleslav devra aller checher sa qualification sur le terrain de l'Hapoel Tel Aviv, le 13 décembre prochain.