Il y a aussi des auditeurs japonais qui aiment écouter Radio Prague

Photo: Martina Stejskalová

Comme chaque fin de mois, nous avons le plaisir de vous présenter la rubrique mensuelle consacrée aux citations de lettres de nos auditeurs.

Les vacances, c’est traditionnellement une période où nous recevons moins de lettres que d’habitude. Nous l’avons constaté lors du Courrier des auditeurs du mois de juillet, nous ne pouvons que le répéter à l’occasion de la nouvelle édition de cette rubrique. En attendant la rentrée et le rétablissement régulier des contacts postaux ou électroniques, nous avons quand même pu nous réjouir de quelques intéressantes missives qui nous ont été adressées. C’est du Japon que nous avons reçu deux d’entre elles. D’abord, cédons la parole à M. Motofumi Kai qui nous a écrit :

Photo: Petr Kiška / Agentura Schok
« Bonjour! Cette fois-ci, j'ai écouté vos émissions avec beaucoup plus d'intérêt que d'habitude. D'abord j'ai appris pour la première fois que les festivités d'été de Shakespeare ont lieu chaque été en République tchèque. Et deuxièmement, je me suis beaucoup intéressé au sujet abordé dans votre émission "Rencontres littéraires." Moi aussi, je partage le point de vue présenté dans l'émission pensant que le livre classique coexiste et survit dans la quotidienne avec les nouveaux média. Personnellement, j'aime beaucoup l'odeur d'une feuille de papier quand on tourne la nouvelle page, j’aime bien pouvoir la toucher (J'espère que vous comprenez ce que je voudrais dire). Et les sensations de poursuivre l'histoire quand je tourne et trouve la page suivante me saisissent toujours. "Tourner la page" me paraît très important dans ma lecture. Dans ce sens, je ne pourrai jamais quitter les livres classiques dans l'avenir. Merci à vous et à très bientôt! Cordialement, Motofumi Kai“.

Photo: Štěpánka Budková
Merci, cher ami, pour vos remarques concernant un sujet auquel les avant-dernières Rencontres littéraires diffusées le 16 août ont été consacrées. Il a été à cette occasion constaté que les Tchèques lisent de moins en moins la littérature classique, préférant, surtout pendant les vacances, des genres plus légers, notamment des romans policiers. D’un autre côté, les technologies modernes ne semblent pas encore avoir complètement séduit le lecteur tchèque, car en République tchèque, la réception du livre électronique est assez modéré, bien que le nombre de ces livres soit en hausse. Cela veut dire que le livre classique continue à dominer largement le marché. Václav Richter a également indiqué dans sa rubrique que les ventes des livres électroniques ne génère qu’un pour cent des recettes du marché à l’échelle nationale. Donc, de ce point de vue, la majorité des lecteurs tchèques sont conservateurs, préférant le livre classique... La situation est différente s’agissant de médias, car le nombre de lecteurs de journaux classiques est en baisse, beaucoup de lecteurs dont surtout les jeunes, préférant largement les médias électroniques.

Ces jours-ci, nous avons également reçu une lettre d’un autre auditeur japonais, M. Osamu Aikawa, qui est un de nos correspondants fidèles et qui nous a une nouvelle fois remercié pour nos émissions en nous adressant un long rapport détaillé. Il en découle qu’il suit attentivement non seulement les informations concernant l’actualité quotidienne, mais également les rubriques qui sont réservées à tour de rôle à différents sujets spécifiques. En ce qui concerne les Chapitres de l’histoire, il a entre autre rappelé :

« Les pilotes tchécoslovaques ayant combattu pendant la Deuxième Guerre mondiale dans la Royal Air Force ont un nouveau monument à Prague. Inauguré le 17 juin dans le quartier historique de Mala Strana, la statue représentant un lion ailé a été offerte par la communauté britannique vivant en République tchèque en signe de remerciement de leur héroïsme... A noter aussi qu’un mémorial reprenant les noms des 493 aviateurs tchécoslovaques de la RAF tombés durant la bataille d’Angleterre se trouve au cimetire militaire de Brookwood, en Grande-Bretagne ».

Notre auditeur japonais a également dressé pour nous la liste des QSL de Radio Prague, dont il dispose, dont les premiers remontent à l’an 2005 en nous assurant que l’écoute de nos programmes est pour lui, ainsi que pour sa famme, l’unique moment de détente.

Dans la dernière lettre, que nous avons reçue de la part de M. Christian Ghibaudo, notre auditeur français a répondu à la question du mois et nous a également écrit :

Photo: Martina Stejskalová
« L’été se finit lentement, une saison en demi-teinte cette année, avec beaucoup de pluie. D’après les métérologues, 224 % de plus que la normale le mois dernier sur la Côte d’Azur... Que nous réserve l’hiver à venir ? »

On peut dire qu’en Tchéquie, l’été qui va toucher bientôt à sa fin, a été assez agréable avec des températures ne dépassant que rarement les 30 degrés. En revanche, contrairement à ce que nous signale notre auditeur français, il n’y avait pas beaucoup de pluie dans le pays, ce qui a entraîné dans certaines régions le déséchement des sols... A l’issue de l’écoute de nos programmes, M. Christian Ghibaudo nous a également posé une question que voici :

« Ces jours-ci, j’ai écouté l’émission sur le couronnement des rois de Bohême. Alors il me vient une question : en 2014, ya-t-il encore des prétendants à la couronne de Bohême ? Si oui, ont-ils un statut particulier ?»

Photo: Filip Jandourek,  ČRo
En ce qui concerne les apirations monarchistes, il n’y a en Tchéquie que la formation qui s’appelle La Couronne tchèque, parti monarchiste de Bohême, de Moravie et de Silésie, fondée au début des années 1990, qui propose la transformation de la République tchèque en une monarchie constitutionnelle. Selon ses représentants, c’est un des princes héritiers du dernier roi tchèque, Charler Ier, qui a régné dans les années 1916-1918, qui serait actuellement le prétendant au trône, au cas où... Force est de constater que les objectifs du parti monarchiste tchèque n’ont que très peu de sympathisants dans le pays, ses ambitions étant considirée plutôt comme une bizarrerie amusante.

Dans le courriel de ces derniers jours, nous avons également trouvé un rapport d’écoute de M. Maurice Mercier qui a écouté notre émission du 16 août. A cette occasion, notre auditeur français a adressé des amitiés et des voeux de bonnes vacances à toute l’équipe de Radio Prague ce dont nous le remercions très sincèrement. En ce qui concerne les Championnats d’Europe d’athlétisme qu’il évoque, nous ajouterons que les athlètes tchèques ont finalement gagné au total quatre médailles, une médaille d’or, une médaille d’argent et deux médailles de bronze.


Merci vous tous, chers amis, qui nous avez écrit et que nous avons eu le plaisir de citer ci-dessus... Et comme de coutume, je vous invite à tester vos connaissances sur la République tchèque et à répondre à la question du mois préparé pour vous par Radio Prague. La question de ce mois d’août est la suivante :

Il y a un siècle étaient formées les légions tchécoslovaques, unités militaires indépendantes qui ont participé au combat pour l’indépendance de la Tchécoslovaquie. Dans quels pays se sont-elles formées ?

Je rappelle que parmi les bonnes réponses, six vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz.