Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

L'envoi du sixième hôpital de campagne en Afghanistan

Le ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdik, en visite en Grande-Bretagne, s'est mis d'accord avec son homologue britannique, Geoff Hoon, sur l'envoi du sixième hôpital de campagne tchèque en Afghanistan. Jaroslav Tvrdik a souligné que cette décision politique doit encore être approuvée par le gouvernement et le Parlement tchèques. L'hôpital doit s'occuper avant tout des soldats des forces de paix internationales ISAF.

Certains membres du cours sanitaire de l'Armée tchèque, qui a commencé lundi à l'Académie militaire de la médecine J.E. Purkyne de Hradec Kralové, devraient s'envoler, eux aussi, pour l'Afghanistan. La moitié des trente participants au cours sont membres du sixième hôpital de campagne.

Le chef de la diplomatie roumaine a terminé sa visite à Prague

La Roumanie espère intégrer l'Union européenne un ou deux ans après la première étape de l'élargissement des Quinze prévue pour l'an 2004. Une déclaration du chef de la diplomatie roumaine, Mircea Geoan, à l'issu de sa rencontre avec le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, à Prague. On a débattu aussi de la coopération économique tchéco-roumaine et du prochain sommet de l'OTAN, prévu en automne à Prague. Bucarest espère que ce sommet décidera de son adhésion à l'Alliance.

Toujours à propos des Décrets Benes

Les anciens ressortissants tchécoslovaques transférés après la guerre en Hongrie pourraient être dédommagés, estime Zsolt Zetenyi, ancien député du Parlement hongrois et avocat qui s'occupe de cette problématique. En effet, en 1947, le gouvernement hongrois a signé l'accord de paix parisien dans lequel il s'engage de dédommager les ressortissants tchécoslovaques transférés. Selon les données officielles, presque 90 000 Hongrois ont été transférés de Tchécoslovaquie en Hongrie et à peu près le même nombre de Slovaques a quitté la Hongrie pour la Slovaquie.

Les Décrets Benes ne peuvent pas être annulés

L'annulation des Décrets Benes est impossible, car on ne peut pas annuler les événements et les faits historiques, estime Jean-Michel Dewaele, politologue de l'Université libre de Bruxelles et expert en matière de l'élargissement de l'Union européenne. Selon lui, il s'agit plutôt d'un problème politique que juridique.

La libéralisation du marché d'énergie

La République tchèque devra accélérer le processus de libéralisation du marché d'énergie à cause de son admission à l'Union européenne. Celle-ci prévoit cette libéralisation en l'an 2003, tandis que le marché tchèque d'énergie ne devrait s'ouvrir qu'en 2005, à 28%, et en 2008 à 33%.

La violence de police n'est pas une chose habituelle en Tchéquie

La violence de police n'est ni une chose habituelle, ni fréquente en République tchèque, une réaction de Stanislav Gross, ministre de l'Intérieur au rapport annuel rédigé par le secrétariat d'Etat américain aux Affaires étrangères. Selon ce dernier, la police tchèque fait souvent recours à la violence, surtout lors des interventions contre la population tzigane. Le ministre Gross refuse catégoriquement cette information.

L'éclairage du Château de Prague

La dominante pragoise, le Château de Prague, continuera à être éclairée. Situé non loin de l'observatoire Stefanik de Petrin, le Château a risqué de plonger dans l'obscurité, conformément à une nouvelle loi stipulant la limitation de l'éclairage à proximité de l'observatoire. La nouvelle loi entre en vigueur en juin prochain.

La Prague photographique

« La Prague photographique » tel est le titre de l'exposition que l'on peut voir dans la salle d'exposition de l'Hôtel de la Vieille-Ville. Elle présente des photographies que les photographes professionnels et amateurs ont envoyées au concours du même titre, organisé par la Société des amis de la photographie avec le concours de la mairie de Prague.

Météo:

mercredi, le ciel sera nuageux avec beaucoup d'éclaircies. Les températures en baisse varieront entre moins 2 et 3 degrés.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture