Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

L'anniversaire de l'Insurrection de Prague

Dimanche, devant le bâtiment de la Radio tchèque, des dizaines de Pragois ont assisté à la cérémonie rappelant le 57e anniversaire de l'Insurrection de Prague, le 5 mai 1945, pendant laquelle les habitants de Prague se sont insurgés contre l'occupation de leur pays pas les nazis. La cérémonie a eu lieu en présence du Premier ministre, Milos Zeman, la vice-présidente de la Chambre des députés, Petra Buzkova, et le maire de Prague, Jan Kasl. Dans son discours, Milos Zeman a mis en garde contre la vague de haine rappelant celle qui avait été à l'origine des atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon lui, ces derniers mois et années, cette haine se manifeste notamment dans les pays voisins, dont la Bavière, l'Autriche et la Hongrie.

A propos de l'indépendance de Timor de l'Est

Le gouvernement tchèque se penchera lundi sur la proposition du chef de la diplomatie, Jan Kavan, en vue de reconnaître l'indépendance de la République démocratique de Timor de l'Est. Le ministère des Affaires étrangères propose de renouer les relations diplomatiques avec ce pays ainsi que la participation du chef de la diplomatie tchèque à la proclamation solennelle de l'indépendance de Timor de l'Est.

Le Premier ministre se rendra à Auschwitz

Le 8 mai, à l'occasion du 57e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Premier ministre, Milos Zeman se rendra à Auschwitz, un des plus grands camps de concentration installé en Pologne pendant la guerre. Milos Zeman participera à l'inauguration de l'exposition nationale tchèque au Musée d'Auschwitz. Environ 4 millions de personnes, dont 170 000 Tchèques, sont morts dans ce camp de concentration.

Le chef de la diplomatie néo-zélandaise visitera Prague

La coopération dans la lutte contre le terrorisme, l'intensification des échanges commerciaux et la politique des visas, tel est l'objectif de la visite que le chef de la diplomatie de la Nouvelle-Zélande, Phil Goff, effectuera à Prague vers la fin de la semaine prochaine. Jeudi et vendredi, il rencontrera son homologue tchèque, Jan Kavan, le Premier ministre, Milos Zeman, et sera reçu aussi par le Président de la République, Vaclav Havel. Parmi les thèmes majeurs, il y a la problématique des visas. En effet, en janvier 2001, la Nouvelle-Zélande a introduit l'obligation des visas pour les ressortissants tchèques en réaction à un afflux massif de demandeurs d'asile non justifiés de République tchèque. Il n'est pas exclu que le gouvernement néo-zélandais suspendra cette obligation.

Le reliquaire de saint Maure

Ceux qui ont visité ce dimanche le château de Becov nad Teplou, dans la région de Karlovy Vary, ont pu voir l'un des plus précieux monuments tchèques datant de la période romane, le reliquaire de saint Maure. Le 5 novembre 1985, ce bijou historique a été trouvé sous le plancher de la chapelle du château de Becov où l'avaient caché les propriétaires du château à la fin de la dernière guerre. Les travaux de restauration ont été entamés en 1993 et duraient presque 9 ans.

Météo

Lundi le ciel sera nuageux à couvert sur l'ensemble du territoire tchèque avec des précipitations locales. Les températures varieront entre 15 et 19 degrés.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture