Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Critique de Lubomir Zaoralek

Les sociaux-démocrates critiquent l'éventualité de la participation de la Russie à l'édification du système antimissile américain. Le secrétaire d'Etat américain à la Défense, Robert Gates, a discuté à ce sujet à Prague avec le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek. Pour le social-démocrate Lubomir Zaoralek, vice-président de la Chambre des députés, l'offre faite par les Etats-Unis à Moscou et qui veut que les Russes puissent être présents sur les bases américaines en Tchéquie, est inacceptable. Ceci en dépit de la promesse faite par Robert Gates à Prague selon laquelle il faudrait pour cela un consentement de la partie tchèque. Lubomir Zaoralek craint « le retour à un monde bipolaire ». Voilà pourquoi il a invité le cabinet de Mirek Topolanek à s'expliquer à ce sujet devant la Chambre des députés.

Stratan - Schwarzenberg

La République tchèque soutient l'entrée de la Moldavie dans l'Union européenne, tout en sachant qu'il ne s'agit pas d'une question d'actualité. Le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg l'a déclaré à l'issue des conversations qu'il a eues avec son homologue moldave, Andrei Stratan. Ce dernier a tenu à souligner que l'approche de la Moldavie était indépendante et qu'« elle n'a jamais consulté l'intégration européenne avec la Fédération russe ». Les deux ministres ont signé un accord de partenariat commun dans l'intégration européenne.

Hommage aux victimes de la Nuit de Cristal

La Communauté juive convoque pour le samedi 10 novembre une assemblée de piété, pour rendre hommage aux victimes de la Nuit de Cristal. « En commun avec tous ceux qui réalisent le sérieux du danger néonazi, elle est prête à protéger le déroulement de l'assemblée, assurer la sécurité de ses participants et empêcher que les néonazis traversent la ville juive », a précisé son président Frantisek Banayi. Une réaction à l'intention des néonazis qui préparent pour la même date un défilé dans le quartier juif, prétendument en signe de protestation contre la présence des militaires tchèques en Irak.

Lettre ouverte mettant en cause le résultat de l'appel à concurrence pour la construction de la Bibliothèque nationale à Prague

22 architectes tchèques et étrangers ont signé une lettre ouverte adressée au ministre tchèque de la Culture Vaclav Jehlicka. Ils demandent l'annulation des résultats de l'appel à concurrence pour la construction de la nouvelle bibliothèque nationale à Prague. Le premier prix de ce concours a été remporté par le projet futuriste de l'équipe de l'architecte tchéco-britannique Jan Kaplicky ce qui avait provoqué une vive polémique pratiquement à tous les niveaux de la société tchèque. Les signataires de la pétition estiment que le projet de Jan Kaplicky n'a pas respecté les conditions du concours en plaçant les salles de livres dans un espace souterrain. Leur protestation a été appuyée, ce mercredi, par l'Ordre des architectes tchèques.

Philippe Tapprest à Prague

Le coiffeur français internationalement reconnu, Philippe Tapprest a présenté, ce mercredi à Prague, de nouveaux trends de la coiffure femme. Pendant trois jours, il veut offrir ses services à une quarantaine de clientes tchèques, au salon Maya, au centre de la capitale. Sa propriétaire Martina Jasanska apprécie en tout premier lieu l'approche individuelle de Philippe Tapprest, dont elle a fait connaissance pendant son séjour professionnel à Paris. Celui-ci considère que les Tchèques sont plus conservatrices, mais également plus féminines que la plupart de leurs consoeurs étrangères.

Le film documentaire honoré à Jihlava

La ville de Jihlava accueille le traditionnel Festival international du film documentaire qui est à sa 11ème édition et qui a été ouvert mardi soir. La section qui a pour intitulé Les Etres transparents présente entre autre une rétrospective consacré à Chris Marker, considéré comme l'un des plus grands documentaristes français de la deuxième moitié du XXe siècle. Le festival présente en outre une sélection des meilleurs films documentaires tchèques des dix dernières années. Des ateliers spéciaux sont consacrés aux films d'amateurs et aux documentaires créés en Europe centrale et en Europe de l'est.

Les régions et les programmes opérationnels

Les régions ont réussi à défendre devant la Commission européenne la totalité des programmes opérationnels régionaux qui leur permettront d'utiliser au cours des prochaines années des fonds européens. C'est ce qu'a déclaré, lors d'une conférence de presse de l'Association des régions à Prague le gouverneur de la région de Moravie et de Silésie, Evzen Tosenovsky. La République tchèque touchera pour la période s'échelonnant entre 2007 et 2013, 26,7 milliards d'euros. Chacune des sept régions concernées dispose de son propre programme opérationnel. C'est la région de la Bohême du nord-ouest qui obtiendra le plus de moyens.

Les questions patrimoniales et l'Eglise

La version définitive du projet qui se propose de régler les questions patrimoniales entre l'Etat et l'Eglise devrait être rédigée d'ici la fin du mois de novembre. Une réunion de la commission où sont représentées les deux parties concernées est prévue à cette date. C'est ce qui ressort d'un entretien entre le ministre de la Culture, Vaclav Jehlicka, et l'archevêque Jan Graubner. L'Etat propose d'offrir aux Eglises une récompense financière de 83 milliards de couronnes, pour les biens confisqués par le régime communiste.

Cérémonie de remise des Prix nationaux de la Culture

Le ministre de la Culture, Vaclav Jehlicka, a remis le Prix du Théâtre au metteur en scène Jan Antonin Pitinsky, artiste de nombreux talents qui surprend son public par la modernité de ses visions théâtrales. Le Prix de la Musique a été décerné au chef d'orchestre Jiri Kout, grand interprète de Janacek, de Wagner et de Strauss et le Prix des Arts plastiques a été attribué à Karel Malich, artiste ayant réussi à dématérialiser l'art de la sculpture. Chaque prix est doté de 300 000 couronnes, quelque 11 000 euros. La cérémonie de remise des prix s'est déroulée au Musée de la Musique à Prague.

Météo

Ce jeudi, le jour de fête de toutes les Beata selon le calendrier tchèque, un nom qui n'est tout de même pas typiquement tchèque, le ciel en Tchéquie restera nuageux et la météo sera marquée par des averses éparses. Les températures diurnes s'échelonneront de 8 à 12 degrés. La météo aura tendance à s'améliorer à partir de vendredi, quelques belles éclaircies sont même prévues pour samedi et dimanche. Ces jeudi et vendredi sont des jours de vacances dites "d'automne", pour les écoliers tchèques.